dans

Euro 2020, Eder : « Après le but face à la France, j’ai ressenti tellement d’émotions »

Un mauvais souvenir…

Eder a donné des cauchemars à de nombreux Français (iconsport)
Eder a donné des cauchemars à de nombreux Français (iconsport)

Cinq ans après la victoire du Portugal face à l’Équipe de France lors de la finale de l’Euro 2016, Eder se souvient toujours aussi bien de son but crucial. Plus

Eder s’en souvient encore…

Pendant plusieurs mois, et même encore aujourd’hui, Eder est certainement devenu le joueur portugais le plus détesté dans l’hexagone. Non pas l’homme, bien évidemment, mais le joueur qui a empêché les Bleus de remporter l’Euro 2016 face au Portugal. Et quelques années plus tard, l’attaquant se souvient encore parfaitement de ce moment. Un but qui, selon toute vraisemblance, restera dans sa mémoire et dans celle des Portugais pendant encore très longtemps.

« J’étais sur le banc. Je n’étais pas sûr de disputer ce match. C’était la finale et je n’avais pas joué depuis deux ou trois matches. (Cristiano) Ronaldo s’était blessé, tout le monde était inquiet, se demandait ce qu’il se passait. En seconde période, le sélectionneur m’a appelé pour me faire entrer sur le terrain. Il m’a parlé, il m’a donné quelques consignes. Et je lui ai répondu : « Ne vous inquiétez pas, coach. Je vais marquer. »Fernando Santos en a déjà parlé publiquement. »

Une joie que les supporters tricolores n'aiment pas revoir (iconsport)
Une joie que les supporters tricolores n’aiment pas revoir (iconsport)

…Et les Bleus aussi

Beaucoup ont vu ce but comme « chanceux », une frappe de loin, un Hugo Lloris pas exceptionnel et réalisation alors que les Portugais souffraient. Pour l’Equipe, il a tenu à le décrire une nouvelle fois et a avoué que ce moment était complètement fou.

« Dès que je suis entré sur le terrain, je voulais aider mon équipe. Je voulais conserver le ballon et aider mon équipe à être plus offensive. Puis il y a eu cette situation. J’ai reçu le ballon et je me suis dit que je devais tenter quelque chose. Je devais aller vers le but adverse et trouver un moyen de marquer. Dès que j’ai vu une occasion, je l’ai saisie, j’ai tiré. J’étais très heureux d’avoir inscrit ce but. C’était complètement fou ! J’ai ressenti tellement d’émotions. Pour être honnête, je n’ai plus senti mon corps pendant quelques secondes. Je ne peux pas expliquer ce que j’ai ressenti. C’était un moment incroyable, avec beaucoup d’émotions. »

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France, Portugal
Personne(s) lié(s) à cet article : Eder
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires