dans

Euro 2020, Angleterre-Italie : Grealish affirme qu’il voulait bien tirer un penalty

Jack Grealish rétablit la vérité

Jack Grealish a tenu à rétablir la vérité sur la séance de penaltys (iconsport)
Jack Grealish a tenu à rétablir la vérité sur la séance de penaltys (iconsport)

Après la séance de penalties désastreuse de l’Angleterre face à l’Italie en finale de l'Euro 2020, Roy Keane a critiqué les joueurs plus expérimentés du groupe des Three Lions. L'ancienne légende de Manchester United a accusé ceux-ci de ne pas avoir pris leurs responsabilités au moment de s'avancer vers le point des onze mètres. Mais Jack Grealish lui a répondu sans détour. Plus

Des penaltys qui font parler

La finale de l’Euro 2020 perdue par l’Angleterre (1-1, 2-3 t.à.b.), dimanche 11 juillet, a causé une certaine aigreur outre-Manche. En cause, les joueurs choisis pour la séance de tirs au but. À quelques minutes de la fin de la prolongation, Gareth Southgate a choisi de sortir Kyle Walker et Jordan Henderson, deux joueurs d’expérience. A la place, il a fait entrer Marcus Rashford et Jadon Sancho, beaucoup plus jeunes. Deux joueurs qui ont été désignés pour tirer à onze mètres… et qui ont raté leur tentative. Bukayo Saka, encore plus jeune (19 ans) et inexpérimenté (il n’avait jamais tiré de penalty de sa carrière professionnelle), a lui eu la lourde responsabilité de frapper le dernier tir au but, qu’il a également raté.

Bukayo Saka, hagard après son tir au but raté qui a envoyé l'Italie au paradis en finale de l'Euro 2020. Icon Sport
Bukayo Saka, hagard après son tir au but raté qui a envoyé l’Italie au paradis en finale de l’Euro 2020. Icon Sport

Si la majorité des fans et observateurs d’Angleterre s’en est pris au sélectionneur Gareth Southgate, responsable de ces choix osés – qu’il a d’ailleurs reconnus – Roy Keane pointait lui d’autres coupables. L’ancien joueur de Manchester United, consultant pour la BBC, a critiqué les joueurs plus expérimentés du groupe, comme Raheem Sterling et Jack Grealish, en se demandant pourquoi ils n’avaient pas voulu prendre leurs responsabilités à la place des jeunes du groupe.

Roy Keane a taclé Jack Grealish et Raheem Sterling, qu'il a jugés coupables de ne pas avoir pris leurs responsabilités lors de la séance de tirs au but en finale. Icon Sport
Roy Keane a taclé Jack Grealish et Raheem Sterling, qu’il a jugés coupables de ne pas avoir pris leurs responsabilités lors de la séance de tirs au but en finale. Icon Sport

« Si vous êtes Sterling ou Grealish, vous ne pouvez pas rester assis là et laisser un jeune garçon (Saka) tirer un penalty devant vous. Ils doivent prendre les devants, se mettre devant lui et dire ‘Écoutez, je vais prendre celui-ci‘. »

Roy Keane à la BBC

 Grealish remet les choses au clair

Une accusation qui n’a pas du tout été du goût de Jack Grealish. Sur son compte Twitter, le joueur d’Aston Villa a posté un message pour se défendre. Il y corrobore les dires de son sélectionneur, à savoir que c’est bien Southgate qui a choisi les tireurs :

« J’ai dit que je voulais en tirer un !!!! Le coach a pris tellement de bonnes décisions pendant ce tournoi et il en a pris des bonnes ce soir ! Mais je ne laisserai personne dire que je ne voulais pas tirer de péno quand j’ai dit que je le ferai…« 

La vidéo du match laisse d’ailleurs peu de place au doute sur les propos de Grealish. Avant la séance de penaltys, on peut voir Gareth Southgate se diriger vers plusieurs de ses joueurs. Tour à tour, il a demandé à chacun s’ils voulaient tirer un penalty. Et lorsque la caméra le montre s’adresser à Grealish, on peut clairement voir le joueur d’Aston Villa hocher la tête sans hésiter. Roy Keane s’est donc attaqué sans raison à Grealish et Sterling…

Jack Grealish a acquiescé et répondu par l'affirmative lorsque Gareth Southgate lui a demandé s'il voulait tirer un penalty contre l'Italie. Le n°7 a finalement été snobé par son sélectionneur, qui lui a préféré Bukayo Saka... Icon Sport
Jack Grealish a acquiescé et répondu par l’affirmative lorsque Gareth Southgate lui a demandé s’il voulait tirer un penalty contre l’Italie. Le n°7 a finalement été snobé par son sélectionneur, qui lui a préféré Bukayo Saka… Icon Sport
Personne(s) lié(s) à cet article : Jack Grealish
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires