dans

JO, EDF : Ripoll admet avoir des responsabilités dans l’échec des Bleus 

C’est pas faux.

Sylvain Ripoll admet être aussi responsable de cet énorme échec (iconsport)
Sylvain Ripoll admet être aussi responsable de cet énorme échec (iconsport)

Lors des Jeux Olympiques de Tokyo, l’Equipe de France a fait pâle figure. Une élimination dès les phases de poules qui laisse de nombreuses interrogations, en commençant par le rôle de Sylvain Ripoll. Plus

Ripoll admet être également responsable

Pour ces Jeux Olympiques, la France n’a pas pu compter sur ses cadres, retenus par les clubs. De ce fait, Sylvain Ripoll, le sélectionneur tricolore, a dû composer une liste avec des joueurs, soit peu habitués à jouer en Bleu, soit jamais convoqués. Ce qui a donc rendu la tâche plus difficile. Malgré tout, le jeu produit a laissé de nombreuses interrogations.

Nombreux estiment que Sylvain Ripoll n’a pas le niveau, d’autres seront plus compréhensibles. En attendant, l’ancien entraineur du FC Lorient a avoué qu’il était aussi un peu responsable de cet échec.

« Ma première pensée est d’être reconnaissant envers les joueurs qui ont accepté de venir aux Jeux dans des conditions pas faciles. Le niveau international d’un tournoi olympique est très élevé. Il faut aussi être lucide et reconnaître qu’on n’était pas au niveau d’un tournoi comme celui-là. On finit à notre place dans ce groupe-là, j’aurais aimé que les joueurs aient une autre récompense. Il y a bien évidemment des choses qui sont de notre responsabilité, notamment de la mienne. Nous aurions dû faire mieux. Il est important de dire qu’il y a des choses qui ne sont pas de la responsabilité des joueurs. »

Repris par Foot Mercato
Sylvain Ripoll sur le banc des Bleus (iconsport)
Sylvain Ripoll sur le banc des Bleus (iconsport)

Un sélectionneur confirmé mais…

A part une belle mi-temps face à l’Afrique du Sud, la France s’est faite mangée par ses adversaires. Contre le Japon, André-Pierre Gignac et ses coéquipiers ont même été ridiculisés.

A lire également : JO, EdF – Gignac charge les clubs français : « bâcler les Jeux comme ça, ce n’est pas terrible »

Bien avant ces JO, on se demandait comment cette équipe pouvait aller loin, des doutes qui ont été confirmés au fil des rencontres et qui ne vont pas arranger le futur de Sylvain Ripoll chez les Bleus, même s’il a été récemment confirmé par Noel Le Graet.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires