dans

JO, EDF – Gignac : « C’est un peu fou, c’est le foot olympique »

Un excellent DD Gignac !

Gignac a permis aux Bleus de s'imposer (iconsport)
Gignac a permis aux Bleus de s'imposer (iconsport)

Ce dimanche matin, l’Equipe de France s’est imposée au terme d’un match fou face à l’Afrique du Sud lors des Jeux Olympiques (4-3). Une victoire acquise grâce notamment à un triplé d’André-Pierre Gignac. Plus

Titulaire sur le devant de l’attaque, André-Pierre Gignac a réussi à faire parler la poudre avec un triplé en poche. Décisif, l’attaquant a permis à son équipe d’obtenir trois points importants pour la suite de la compétition.

Gignac satisfait après la victoire

Interrogé à l’issue de la rencontre, l’attaquant des Tigres s’est montré plutôt satisfait.

« La première période, il y a un peu d’inefficacité, on a eu quelques occases, eux aussi, et en seconde, on revient à chaque fois dans le match alors qu’on se croyait dans l’avion. Mais il y a un sursaut d’orgueil, un peu d’ego aussi et on l’emporte. C’est une victoire qui fait du bien et qui nous ressoude. On s’offre une finale face au Japon, ça va dépendre du résultat du Mexique face au Japon, j’espère qu’ils feront la même chose que contre nous (4-1). Quand on est si près de prendre l’avion, il ne faut pas calculer, il faut tout donner. Au début, on analyse, on se dit qu’ils jouent à quatre défenseurs alors qu’ils étaient à cinq contre le Japon (0-1), mais là, à la fin, il faut cet orgueil, cette envie de se surpasser car en dix minutes, on a su changer le match avec deux buts. »

L’Equipe
La joie de Gignac lors du match face à l'Afrique du Sud (iconsport)
La joie de Gignac lors du match face à l’Afrique du Sud (iconsport)

Un match « un peu fou »

À quelques minutes, voire secondes de la fin, les Bleus ne pouvaient pas faire mieux qu’un match nul, les mettant en grosse difficulté pour la suite des JO. Heureusement, Savanier a permis à son équipe de l’emporter grâce à une magnifique frappe pied gauche. Un but salvateur et un peu fou selon Gignac.

« Là, tu te dis qu’il faut être solide, mais on leur laisse une grosse occasion à la dernière seconde. Il faut essayer d’effacer cette fragilité, ne pas les laisser centrer, mais on les laisse au premier poteau. Il faut être plus près de l’attaquant, ce sont les détails. On a souffert contre le Mexique et là on en met quatre, c’est un peu fou, c’est le foot olympique. »

Gignac
Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *