dans

EdF – Theo Hernandez accable la Belgique : « on les a mangés en seconde période »

Il a aussi raconté son but jubilatoire dans le temps additionnel !

Theo Hernandez a livré son analyse de la rencontre des Bleus face à la Belgique (3-2) en conférence de presse. Icon Sport
Theo Hernandez a livré son analyse de la rencontre des Bleus face à la Belgique (3-2) en conférence de presse. Icon Sport

Theo Hernandez est un homme comblé. Après avoir marqué le but vainqueur à la dernière minute contre la Belgique (3-2) en demi-finale de la Ligue des nations, jeudi 7 octobre, le piston gauche de l'équipe de France est revenu sur ce grand moment lors de sa conférence de presse d'après match. Et il n'a pas manqué d'en rajouter une couche envers les Belges... Plus

Theo Hernandez avait faim de Belges

Theo Hernandez n’est pas du genre compatissant. Alors que la Belgique s’est levée avec une énorme gueule de bois après sa terrible défaite contre l’équipe de France (3-2) en demi-finale de la Ligue des nations, jeudi 7 octobre, le piston gauche des Bleus ne s’est pas privé d’enfoncer les Diables Rouges lors de son analyse du match en conférence de presse.

« On a bien commencé le match les vingt premières minutes puis on a baissé d’intensité. On s’est dit les choses à la mi-temps notamment qu’il y avait une place en finale en jeu et qu’il fallait aller la chercher. Tout le monde s’est parlé et on s’est mis d’accord. En seconde période, on les a mangés et, grâce à ça, on est en finale (il sourit) ! Après cette victoire, on a de la confiance pour le match de dimanche (10 octobre en finale contre l’Espagne). On a un trophée à gagner et nous, les trophées, on les gagne. »

Theo Hernandez en conférence de presse

« Mon but ? Un moment incroyable »

Theo Hernandez est d’ailleurs le principal bourreau des Belges, puisque c’est lui qui a marqué le but décisif à l’aube du temps additionnel. Le joueur de 24 ans est revenu sur ce « moment incroyable. »

« Quand je suis arrivé, j’ai vu le ballon et que je pouvais frapper. J’avais le temps de contrôler, c’est ce que j’ai fait. J’ai aussi vu Karim (Benzema) et je lui ai demandé s’il me la laissait. C’est grâce à lui, j’ai frappé et j’ai marqué un beau but. C’était un moment incroyable. Ce but à la 90e minute, c’était un moment très joli. Avec Lucas, on était heureux de pouvoir partager ça avec notre famille, sa femme et son fils. Lucas l’a amené dans le vestiaire, c’était inoubliable.« 

Theo Hernandez en conférence de presse
Theo Hernandez a raconté son but décisif contre la Belgique. Icon Sport
Theo Hernandez a raconté son but décisif contre la Belgique. Icon Sport

« L’Espagne me voulait, mais moi je ne pensais qu’aux Bleus »

Theo Hernandez se projette maintenant sur la finale contre l’Espagne, dimanche 10 octobre à 20h45. Un match forcément spécial pour celui qui a passé quasiment toute sa vie de l’autre côté des Pyrénées et qui possède la nationalité espagnole. Mais le latéral gauche de l’AC Milan l’assure : il n’a toujours rêvé que des Bleus.

« Je voulais jouer avec la France. Je suis né ici, c’est mon pays. Après, c’est vrai que l’Espagne me voulait mais moi, je ne pensais qu’à la sélection française. Je suis né ici, je suis Français. »

Theo Hernandez en conférence de presse
Theo Hernandez a fait toute sa formation à l'Atlético de Madrid, puis a rejoint le Real Madrid en 2017, où il a côtoyé un certain Cristiano Ronaldo. Icon Sport
Theo Hernandez a fait toute sa formation à l’Atlético de Madrid, puis a rejoint le Real Madrid en 2017, où il a côtoyé un certain Cristiano Ronaldo. Icon Sport

Le duel avec un Aymeric Laporte qui s’est déclaré « à 300% avec l’Espagne«  promet d’être animé !

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires