dans

EdF : Théo Hernandez veut « piquer la place de son frère » Lucas

Le latéral gauche de l’AC Milan a chambré son frère sans retenue !

Théo Hernandez n'a qu'une sélection en équipe de France mais il ne manque pas d'ambition... Icon Sport
Théo Hernandez n'a qu'une sélection en équipe de France mais il ne manque pas d'ambition... Icon Sport

Convoqué pour la première fois en équipe de France lors du rassemblement de septembre, Théo Hernandez, le latéral gauche de l'AC Milan, voit déjà plus haut. Quitte à créer un conflit familial avec son frère Lucas... Plus

Didier Deschamps l’a fait attendre, mais il a enfin exaucé son rêve. Convoqué pour la première fois avec l’équipe de France lors du rassemblement de septembre, Théo Hernandez a pu honorer sa première cape avec les Bleus face à la Finlande (2-0). Et l’ambitieux latéral gauche de l’AC Milan sait qu’il a les capacités pour s’imposer comme l’option n°1 dans le couloir gauche de la défense. Mais pour cela, il faudra déloger le titulaire du poste… qui n’est autre que son frère Lucas Hernandez.

Théo Hernandez a fait valoir ses qualités de percussion lors de sa première sélection contre la Finlande. Iconsport
Théo Hernandez a fait valoir ses qualités de percussion lors de sa première sélection contre la Finlande. Iconsport

Théo Hernandez : « moi je marque plein de buts ! »

Invité de Téléfoot, dimanche 12 septembre, le joueur de 23 ans ne s’est pas caché sur la question, teintant son discours d’une bonne dose de gouaille.

« Bousculer la hiérarchie chez les Bleus ? Je vais travailler tous les jours, tous les matchs, et c’est à Didier Deschamps de choisir. Mon frère (Lucas) ? On va lui piquer sa place (rires) !« 

Théo Hernandez à Téléfoot

Et Théo Hernandez ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Invité à commenter les qualités de son frère, le joueur de l’AC Milan s’est permis de le chambrer sans vergogne.

« Des qualités qu’il a et que j’aimerais avoir ? Non. Moi, je marque plein de buts ! »

Théo Hernandez à Téléfoot

Un futur à Milan ?

Mais une solution existe pour contenter tout le monde : basculer Lucas Hernandez dans l’axe central de la défense et laisser le couloir gauche à Théo. « Jouer avec mon frère en équipe de France, ce serait très beau » , a rêvé l’ancien du Real Madrid, qui s’est déclaré « très heureux » à Milan. Mais si Pep Guardiola décide de passer à la vitesse supérieure pour attirer le néo-international français à Manchester City, le natif de Marseille pourrait ne pas faire de vieux os chez les Rossoneri… et sur le banc de l’équipe de France.

Theo Hernandez avec l'AC Milan. Icon Sport
Théo Hernandez avec l’AC Milan… pour le moment. Icon Sport
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *