dans

EdF : Saliba revient sur sa convocation et évoque la concurrence

Des étoiles plein les yeux.

EdF : Saliba revient sur sa convocation et évoque la concurrence
EdF : Saliba revient sur sa convocation et évoque la concurrence (Icon Sport)

Comme Jonathan Clauss et Christopher Nkunku, William Saliba vient d'arriver dans le château de Clairefontaine. Le joueur est revenu pour RMC SPORT sur ses premières émotions après cette convocation. Plus

William Saliba convoqué pour la première fois

Appelé pour remplacer Benjamin Pavard positif au Covid, William Saliba est l’heureux gagnant. Auteur d’une très bonne saison avec l’Olympique de Marseille, cette convocation en Équipe de France est donc logique pour le nouvel international Français. Le jeune joueur est revenu sur cette convocation pour RMC Sport, un sentiment étrange et pourtant bien réel.

William Saliba sous les couleurs de l'Olympique de Marseille (IconSport)
William Saliba sous les couleurs de l’Olympique de Marseille (Icon Sport)

« C’est une très grande fierté d’être ici. Je l’ai appris hier à mon réveil. »

William Saliba

Cette nouvelle, William Saliba ne s’y attendait pas du tout. Il découvre cette convocation lors de son réveil et rapidement bascule dans une autre dimension : « Je pensais être sélectionné en Espoirs, mais on m’a passé un coup de fil pour me dire que je devais passer en A. » Le défenseur se dit très fier d’être appelé pour ce rassemblement et de rejoindre ce groupe. D’ailleurs, il prend le temps de remercier son coach Jorge Sampaoli pour cette convocation : « Je le remercie de m’avoir fait confiance dès le début. (…) Même quand j’ai fait des erreurs, il m’a réitéré sa confiance. Aujourd’hui, je suis comme un cador de l’équipe. »

Une concurrence rude en EDF

« À Marseille, j’enchaine, j’ai ma chance. On sait aussi qu’en équipe de France, il y a beaucoup de concurrence à tous les postes », déclare William Saliba. En effet, la concurrence ce n’est pas ce qui manque en Équipe de France surtout en défense. Kimpembe, Varane, Pavard, Upamecano, Zouma, Koundé, L. Hernandez pour ne citer que ceux appelés avec l’équipe A. Même concurrence du côté des Espoirs avec Konaté, Lukeba ou encore Kalulu qui peut évoluer en défense centrale.

« Beaucoup de concurrence, il y en a un nouveau chaque année, donc ça s’ajoute, ça s’ajoute… »

William Saliba

William Saliba l’affirme : l’Équipe de France est la sélection la plus compliquée à convaincre. « Honnêtement, ce n’est pas parce que je suis français, mais c’est le pays où il est le plus dur d’aller en sélection », déclare-t-il pour RMC Sport. Le plus dur maintenant sera d’y rester. Le poste de défenseur est blindé en France, le joueur n’a plus qu’à faire ses preuves et de montrer l’étendu de son talent avec les Bleus.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : William Saliba
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires