dans

EdF : Pas en conflit avec la FFF, Mbappé veut « faire bouger les lignes »

Encore un grand pas de la part de Mbappé.

Kylian Mbappé, l'attaquant du Paris Saint-Germain et de l'équipe de France (Icon Sport)
Kylian Mbappé, l'attaquant du Paris Saint-Germain et de l'équipe de France (Icon Sport)

Ce mercredi matin, on apprenait que Kylian Mbappé refusait les opérations marketing proposées à la FFF. Son clan a tenu à informer qu’il n’y avait aucun conflit avec la fédération. Plus

Mbappé n’est plus d’accord avec la convention

Avant chaque première sélection, un nouvel international français doit signer une convention. Celle-ci lègue à la fédération un droit à l’image collectif. Cette convention oblige notamment les joueurs à apparaître dans les montages promotionnels des partenaires de la FFF. Une fois la convention signée, l’international français touche 25.000 euros par match joué avec la sélection. Cette convention, Kylian Mbappé l’avait signée en 2017, mais s’est placé en opposition contre celle-ci.

Et pour montrer son désaccord, Mbappé a tout bonnement manqué délibérément le rendez-vous avec plusieurs sponsors de l’équipe de France. Volkswagen, Uber Eats, Orange, Xbox, Coca-Cola ou encore Konami ont dû très largement être déçus de ne pas avoir pour eux le joueur le plus médiatisé du moment. Cette mésentente dure désormais depuis plusieurs mois. Pour tenir un discours public, les représentants de Mbappé ont envoyé un communiqué à l’AFP.

Tout sauf « rébellion » ?

Ce communiqué transmis à l’AFP permet de rendre plus transparentes les raisons pour lesquelles Mbappé a refusé de se prêter au jeu des sponsors. En premier lieu, les représentants du Bondynois ont précisé que ce n’était en aucun cas une « rébellion ». Concernant la convention signée en 2017, elle n’a « jamais été renégociée depuis et est réputée valable pour chaque joueur jusqu’à la fin de sa carrière en équipe de France », ce que n’accepte pas le clan Mbappé.

« Les conditions de cette convention ne permettent plus de développer l’image du football dans le respect des valeurs que peut porter l’institution, mais aussi de celles propres à chaque joueur de l’équipe. »

Kylian Mbappé est en équipe de France depuis 2017. / Icon Sport
Kylian Mbappé est en équipe de France depuis 2017. / Icon Sport

Enfin, ces derniers ont tenu à rappeler que l’engagement du champion du monde 2018 n’était absolument pas remis en cause. « Cet épisode ne remet en rien en cause l’implication de Kylian Mbappé, son attachement à l’équipe de France, et doit servir au dialogue nécessaire autour de ces sujets. » Pour rappel, depuis sa première sélection, toutes les primes touchées par Mbappé en équipe de France sont données à des associations caritatives. Football hors pair, il est également parti pour faire « bouger les lignes » comme le rappellent ses représentants.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Kylian Mbappé
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires