dans

EdF : Mbappé refuse de participer aux opérations marketing !

Le torchon brûle entre Mbappé et la FFF !

Kylian Mbappé, l'attaquant du Paris Saint-Germain et de l'équipe de France (Icon Sport)
Kylian Mbappé, l'attaquant du Paris Saint-Germain et de l'équipe de France (Icon Sport)

Avis de tempête sur Clairefontaine ? Hier mardi matin, Kylian Mbappé a refusé de participer aux opérations marketing liées aux sponsors de l'équipe de France. La FFF, elle, réfléchit à de possibles sanctions. Plus

Ce devait être un rassemblement des plus classiques. Sans le moindre enjeu, même, puisque l’équipe de France s’apprête à disputer deux matches de préparation, ce vendredi face à la Côte d’Ivoire, à Marseille, puis mardi prochain contre l’Afrique du Sud sur le terrain de Lille. Mais mardi matin, à Clairefontaine, le centre technique des Bleus, un évènement est venu perturber le calme ambiant. Ainsi, Kylian Mbappé aurait refusé de participer aux opérations marketing auxquelles sont en théorie soumis les 23 Français appelés pour ce rassemblement. Et après ?

L’avocate de Mbappé plus forte que Noël Le Graët

Selon une information de L’Équipe, Kylian Mbappé aurait refusé de participer aux opérations marketing liées aux sponsors de l’équipe de France hier mardi matin. L’attaquant du Paris Saint-Germain aurait expliqué qu’il serait resté dans sa chambre sur les conseils de son avocate. Et ce alors que l’ensemble des joueurs sélectionnés par Didier Deschamps sont théoriquement dans l’obligation de participer à ces évènements. Même s’ils ne le font pas forcément de gaieté de cœur.

Kylian Mbappé (à droite), ici avec son coéquipier chez les Bleus Kingsley Coman (à gauche) / Icon Sport
Kylian Mbappé (à droite), ici avec son coéquipier chez les Bleus Kingsley Coman (à gauche) / Icon Sport

Officiellement, l’ancien Monégasque n’aurait pas souhaité souhaité que son image soit associée à certaines marques. Toujours selon nos confrères, Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football, a appelé Mbappé. Le boss de la 3F était retenu à Paris pour un Comité exécutif, mais a été informé de cette désertion. À première vue, ce coup de fil n’a rien changé. Et ces tensions pourraient illustrer un mal bien plus profond.

Un conflit plus ancien, des sanctions à prévoir ?

En effet, un désaccord aurait déjà éclaté entre le clan Mbappé et celui de Noël Le Graët lors du rassemblement de septembre dernier. À l’époque, le crack du Paris Saint-Germain aurait souhaité s’entretenir avec le président de la FFF, notamment au sujet de son manque de soutien après son penalty manqué face à la Suisse à l’Euro. En vain. Pour en revenir aux sollicitations marketing, l’avocate de Kylian Mbappé s’interrogeait déjà, à l’époque, sur le côté éthique et moral de certains sponsors, ainsi que la redistribution des revenus générés.

Au-delà de ces considérations, il est bon de rappeler que chaque joueur convoqué en équipe de France paraphe un document concernant le droit à l’image et le sponsoring. Légalement parlant, vous l’aurez compris, la FFF est en droit de demander réparation au clan Mbappé. La question est de savoir si le joueur peut être sanctionné sportivement. Une exclusion du rassemblement ne semble pas à l’ordre du jour. Et heureusement. Une chose est certaine, les Bleus n’avaient pas besoin de ça.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Kylian Mbappé
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires