dans

EdF : Les nouveaux, le choix de Mbappé… La conf’ de presse de Didier Deschamps

Deschamps dit tout !

Didier Deschamps était en conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes après sa liste du mois de mars. Icon Sport
Didier Deschamps était en conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes après sa liste du mois de mars. Icon Sport

Didier Deschamps a répondu aux questions des journalistes après avoir donné sa liste des joueurs retenus pour affronter la Côte d'Ivoire et l'Afrique du Sud les 25 et 29 mars prochains. Plus

Didier Deschamps était devant la presse ce jeudi 17 mars, pour répondre aux questions sur sa nouvelle liste pour les matches amicaux de l’équipe de France face à la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud, à Marseille et à Lille, respectivement. L’entraîneur des Bleus a notamment évoqué les nouveaux arrivants, Jonathan Clauss et Christopher Nkunku, mais a également dû s’expliquer les absences d’Olivier Giroud ou encore d’Alban Lafont.

Clauss et Nkunku, les nouveaux de la bande à Deschamps

L’équipe de France verra deux nouvelles têtes arriver à Clairefontaine la semaine prochaine. Jonathan Clauss, latéral droit du RC Lens ainsi que Christopher Nkunku, attaquant du RB Leipzig. Un choix logique selon Didier Deschamps, qui vient récompenser des joueurs qui multiplient les grandes performances en club, et qui pourront enfin goûter au niveau international.

« Deux joueurs performants avec leur club. C’est une période avec deux matches amicaux, c’était le moment de les voir pour avoir un peu plus de réponses par rapoort au choix définitif pour l’avenir. Le critère, c’est les performances en clubs. Christopher a de très bonnes stats. Son registre a évolué. Aujourd’hui il est plus axial, presque dans un rôle d’attaquant, proche du but, ce qui l’amène à être plus décisif ».

Didier Deschamps, en conférence de presse.
Première pour Jonathan Clauss avec les Bleus ! Icon Sport
Première pour Jonathan Clauss avec les Bleus ! Icon Sport

S’il y a des nouveaux, il y a forcément des oubliés. Des joueurs qui auraient mérité d’être appelés ou rappelés, mais qui ne seront pas du prochain rassemblement. C’est le cas d’Olivier Giroud, qui crève l’écran avec l’AC Milan, ou d’Alban Lafont, très performant avec le FC Nantes.

« Cela se passe bien pour Giroud. Il marque des buts importants, je suis content pour lui. J’ai des choix à faire, je sais ce qu’Olivier a été capable de faire avec nous. Il reste évidemment sélectionnable et à la disposition de l’équipe de France« , a expliqué le sélectionneur des Bleus, avant d’évoquer le cas du gardien du FCNA. « Alban fait une saison bien meilleure que les précédentes. On le suit, il est en progression. Aréola a déjà un vécu et une expérience avec l’équipe de France. Cela fait partie des discussions que l’on peut avoir avec mon staff. »

Pavard, « plutôt un défenseur central« 

Didier Deschamps a également évoqué le système de jeu des Bleus, dans une défense à trois et deux pistons sur les côtés, dans lequel Jonathan Clauss pourrait parfaitement s’intégrer. Une place que ne devrait plus occuper Benjamin Pavard. En effet, le coach de l’équipe de France le voit désormais « plutôt comme un défenseur central à droite » qu’un piston. Kingsley Coman, lui, peut remplir son rôle. « C’est un joueur offensif qui joue sur un côté« , a-t-il souligné sur le joueur du Bayern Munich.

Pour autant, Didier Deschamps n’exclut pas un changement de système de façon sporadique lorsque le match ou l’adversaire le demande. « Je n’exclus ponctuellement pas de changer. Il y a toujours des choses à peaufiner, à améliorer« , a précisé l’ancien entraîneur de l’OM.

Zouma, un choix sportif

Didier Deschamps a aussi été interrogé sur l’absence de Kurt Zouma, sous le feu des projecteurs depuis la publication d’une vidéo le montrant en train de maltraiter son chat. Le sélectionneur n’a pas voulu revenir sur cette affaire, mais a précisé que ce n’était pas une sanction disciplinaire.

« Je ne l’ai pas pris systématiquement, il n’était pas pris en octobre. C’est un choix sportif. Je ne fais que des choix sportifs. Je ne vais pas revenir dessus, j’ai dit ce que j’avais à dire. J’ai pu échanger avec Kurt. Cela n’aurait pas dû se passer, mais ça s’est passé ».

Didier Deschamps sur Kurt Zouma
Kurt Zouma n'a pas été sélectionné par Didier Deschamps. Icon Sport
Kurt Zouma n’a pas été sélectionné par Didier Deschamps. Icon Sport

D’autres noms manquent à l’appel. Comme Ousmane Dembélé, Léo Dubois ou encore Nabil Fékir, auteur d’une grande saison avec le Betis Séville. « Il n’y a pas de raisons à leur absence. Tous les cas ne sont pas similaires, certains sont en reprise et ont besoin d’enchaîner aussi. Après, j’ai 23 cases… Poste par poste, c’est de la concurrence, c’est pas figé. Quand je fais un choix je fais en sorte d’accompagner avec les joueurs, mais ce qui est évident pour moi n’est aps forcéement évident pour vous tous, je le comprends« , a déclaré Deschamps.

Deschamps n’a pas de préférence pour l’avenir de Mbappé

Didier Deschamps n’a pu éluder la fameuse question sur le futur de Kylian Mbappé, en fin de contrat avec le Paris Saint-Germain, et annoncé un peu partout au Real Madrid à partir du mois de juillet. Le sélectionneur français a précisé qu’il n’avait ni d’informations, ni de préférence quant à l’avenir du Parisien.

« Je n’ai pas de préférence ni d’avis. Il décidera et quoi qu’il décide, il n’y aura aucune incidence avec l’équipe de France. J’ai pas d’infos et je ne chercherai pas à en avoir« , a souligné avec le sourire le coach des Bleus, qui prépareront dès lundi les deux matches amicaux contre la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud.

Didier Deschamps n'a pas de préférence quant au choix de Kylian Mbappé pour son avenir. Icon Sport
Didier Deschamps n’a pas de préférence quant au choix de Kylian Mbappé pour son avenir. Icon Sport

Enfin, Deschamps a évoqué la situation des Espoirs qui, pour la plupart, ne sont pas sélectionnés pour le prochain rassemblement. « Sylvain Ripoll en a besoin. Avec le staff on a un œil sur les Espoirs. On les regarde en club aussi. On échange beaucoup avec Sylvain. Il a des données intéressantes pour nous. C’est un tremplin mais il n’est pas systématique« , a-t-il conclu.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Didier Deschamps
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires