dans

EDF : La liste des Bleus avec des petits nouveaux et sans Olivier Giroud !

Quelques surprises.

Quelques surprises dans la liste des Deschamps (iconsport)
Quelques surprises dans la liste des Deschamps (iconsport)

Didier Deschamps a choisi de se passer des services d'Olivier Giroud pour les prochaines rencontres des Bleus. Il a également pris quatre petits nouveaux. Plus

Deux mois après un Euro décevant conclu par une élimination dès les huitièmes de finale, les Bleus sont de retour. Pour l’occasion, la liste de Didier Deschamps pour le rassemblement de septembre était très attendue. Pour le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y a plusieurs surprises. On note surtout la non-sélection d’Olivier Giroud.

L’absence d’Olivier Giroud dans la liste

C’est la première liste de l’après Euro et elle était très attendue. L’élimination des Bleus dès les huitièmes de finale de l’Euro a cassé la dynamique des champions du monde 2018. Pour y remédier, il a fallu que Didier Deschamps se triture les méninges. Le sélectionneur des Bleus, conforté dans son rôle par Noël Le Graët, a choisi de revenir à 23 joueurs pour les trois prochains rendez-vous. Il explique notamment cette décision, par la frustration que procure la présence d’un trop grand nombre de joueurs dans les tribunes pendant les matchs. Voici la liste complète :

@Twitter

L’information principale de cette liste, c’est l’absence d’Olivier Giroud. Cadre des Bleus depuis près de 10 ans, il semble être clairement mis de côté par le sélectionneur. Il faut dire que la semaine dernière Didier Deschamps avait déjà lancé quelques petites piques à l’attaquant du Milan AC. En effet, il lui avait notamment reproché sa sortie envers Kylian Mbappé, quelques jours avant l’Euro. En revanche, Karim Benzema est bien dans la liste. Patron du Real de Madrid, il devrait être aussi le leader de l’attaque des Bleus avec à ses côtés Kylian Mbappé et Antoine Griezmann.

A lire aussi : Classement FIFA : la France doublée par le Brésil, la Belgique conserve la tête

Des petits nouveaux chez les Bleus

On peut également noter la présence de Jordan Veretout, ancien milieu de terrain du FC Nantes. Ce dernier brille en Italie depuis quelques saisons maintenant, et mérite de faire ses débuts avec les Bleus. Il fait notamment partie des quatre petits nouveaux avec Théo Hernandez, Aurélien Tchouaméni et Moussa Diaby. Dayot Upamecano, de son côté, fait son retour en défense centrale, tout comme Anthony Martial en attaque. Du côté des absences, si les latéraux Benjamin Pavard et Lucas Hernandez sont toujours convalescents tout comme Ferland Mendy, on note l’absence de Moussa Sissoko, Clément Lenglet, Wissam Ben Yedder et Adrien Rabiot.

Évidemment, si besoin, le sélectionneur national n’hésitera pas à appeler des joueurs non convoqués pour compléter son groupe en cas de problème physique constaté le week-end prochain. Et ce n’est pas du tout ce qu’on souhaite pour les joueurs sélectionnés. Mais, on le sait, en début de saison, les pépins physiques ne sont jamais très loin.

En route pour la Coupe du Monde

Leaders de leur groupe avec 7 points au compteur, les Bleus auront trois rencontres importantes à disputer. En effet, les hommes de Didier Deschamps tenteront de se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde. Ils accueilleront notamment la Bosnie-Herzégovine, le mercredi 1er septembre prochain à 20h45. Ils s’envoleront ensuite du côté de Kiev pour y affronter l’Ukraine, le samedi 4 septembre. Enfin, ils reviendront en France, à Lyon plus précisément, pour affronter la Finlande, le mardi 7 septembre.

Didier Deschamps en conférence de presse (iconsport)
Didier Deschamps en conférence de presse (iconsport)

Versée dans le groupe D en compagnie de l’Ukraine, de la Finlande, de la Bosnie-Herzégovine et du Kazakhstan, l’équipe de France part largement favorite. Pour ne pas avoir de problème, il faudra aborder l’ensemble des matchs avec humilité. Une chose est certaine, Didier Deschamps est prêt à bousculer la hiérarchie. Et ça, c’est assez rare pour être souligné. Reste maintenant aux joueurs présents de tout faire pour gagner de la légitimité auprès du public et du sélectionneur.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Didier Deschamps
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires