dans

EdF, Griezmann envoie un petit message : « dans l’axe, c’est là où je me sens le mieux »

« Grizou » était en conférence de presse.

Antoine Griezmann s'est exprimé en conférence de presse ce dimanche 20 juin. Icon Sport
Antoine Griezmann s'est exprimé en conférence de presse ce dimanche 20 juin. Icon Sport

Antoine Griezmann a livré son analyse à froid du match nul de l'équipe de France contre la Hongrie (1-1), ce dimanche 20 juin. L'attaquant du Barça en a aussi profité pour rappeler qu'il préférait évoluer au poste de milieu offensif, et non à droite du 4-3-3 utilisé face aux Hongrois. Mais "Grizou" n'a rien revendiqué, déclarant "se mettre au service du collectif". Plus

Griezmann revient sur le match nul contre la Hongrie

En conférence de presse ce dimanche 20 juin, Antoine Griezmann est d’abord revenu sur le décevant match nul des Bleus contre la Hongrie (1-1), samedi 19 juin.

Antoine Griezmann a répété qu'il avait souffert de la chaleur face aux Hongrois. Icon Sport
Antoine Griezmann a répété qu’il avait souffert de la chaleur face aux Hongrois. Icon Sport

« Si on est touchés ? Non pas touchés. On est déçus, un peu énervés. C’était un match compliqué, avec une chaleur incroyable. Les Hongrois ont très bien joué et défendu, qui nous faisaient mal en contre. C’était presque difficile à jouer en première période avec la chaleur et le terrain sec mais c’était pareil pour les deux équipe. En deuxième un peu mieux quand on est passé en 4-4-2, très bonne entrée d’Ousmane. C’est un Euro, chaque adversaire est difficile à jouer. Essayer maintenant de bien préparer le Portugal. »

Antoine Griezmann en conférence de presse

« Grizou » envoie un petit message sur son poste

Buteur mais peu influent dans le jeu, Griezmann a aussi donné une ébauche d’explication à sa performance en demi-teinte. Selon lui, son positionnement à l’aile droite du 4-3-3 de Didier Deschamps ne le met pas dans les meilleures dispositions. Mais l’habituel milieu offensif des Bleus n’a aucunement revendiqué un retour à son poste préférentiel, laissant son sélectionneur libre de prendre les décisions.

Antoine Griezmann préférerait jouer dans l'axe, mais n'a aucun problème à jouer à droite du 4-3-3 si Didier Deschamps estime que c'est la meilleure option. Iconsport
Antoine Griezmann préférerait jouer dans l’axe, mais n’a aucun problème à jouer à droite du 4-3-3 si Didier Deschamps estime que c’est la meilleure option. Iconsport

« Je n’ai pas aimé ma première période, je n’étais pas assez en contact avec le ballon. J’étais plus libéré en deuxième période. J’ai aimé le fait d’être proche de la surface à tout moment. Je sais que ce n’était pas mon meilleur match et que je peux faire beaucoup mieux. Etre plus en contact avec le ballon pourrait m’aider et l’équipe aussi. Dans l’axe, c’est là où je me sens le mieux, libre. C’est plus facile pour moi à jouer. On en a parlé avec Didier. Le coach a tout gagné, je suis toujours au service du collectif. Tant que je suis sur le terrain, tout me va. Il pense que c’est mieux d’être en 4-3-3 avec la liberté pour tout le monde d’aller dans l’axe. Il faut commencer côté droit, avec la volonté de faire mal à l’adversaire. »

Antoine Griezmann en conférence de presse

Vers un retour de l’idyllique 4-4-2 losange qui satisferait tout le monde (sauf Didier Deschamps) ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Antoine Griezmann
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires