dans

EdF : Didier Deschamps a « besoin de l’adrénaline » du très haut niveau

Le sélectionneur est épanoui.

Didier Deschamps s'est confié sur son rôle de sélectionneur. Icon Sport
Didier Deschamps s'est confié sur son rôle de sélectionneur. Icon Sport

En pleine Ligue des nations avec l'équipe de France, Didier Deschamps a échangé sur l'antenne d'Europe 1 sur son rôle de sélectionneur, évoquant également certains cas individuels comme ceux de Kylian Mbappé ou encore Karim Benzema. Plus

Deschamps, épanoui dans sa fonction de sélectionneur

En poste depuis 2012, Didier Deschamps poursuit son aventure à la tête de l’équipe de France, après des titres en Coupe du monde (2018) et en Ligue des nations (2021). On le penserait fatigué, mais non. L’ancien coach de Monaco ou encore de Marseille est pleinement heureux et épanoui avec les Bleus, dans son rôle de sélectionneur. Longuement interrogé sur l’antenne d’Europe 1, Deschamps a affirmé qu’il avait besoin des matches internationaux, du très haut niveau, et de l’adrénaline qui en découle.

« Je me sens très bien dans cette fonction, évidemment. Ça fait bientôt dix ans, j’ai changé. Je sais beaucoup plus de choses et j’ai plus la mesure de la fonction de sélectionneur, que ce soit quand je suis avec les joueurs et en dehors aussi. Je suis épanoui et je l’ai toujours été, même s’il n’y a pas eu que des moments faciles ou agréables. Mais je me plais, je le répète, je suis épanoui dans cette fonction de sélectionneur parce que c’est le très haut niveau et j’ai toujours été habitué à ça. J’ai besoin de ça et de cette adrénaline-là. »

Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France, sur Europe 1
Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France. Icon Sport
Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France. Icon Sport

Didier Deschamps met en avant les exigences « qui vont avec le très haut niveau » avant de déclarer son amour à l’équipe de France et au maillot bleu. « Représenter son pays, ce que représente ce maillot bleu blanc rouge pour moi, de le porter pendant dix ans en tant que joueur et là en tant que sélectionneur, d’être au service de l’équipe de France, professionnellement, c’est ce qu’il y a de plus beau pour moi« , a-t-il déclaré.

« Benzema a tout fait pour avoir le Ballon d’Or »

Questionné sur les tristes événements survenus au stade de France lors de la finale de la Ligue des champions le 28 mai dernier, le sélectionneur des Bleus estime que « cela n’aurait pas dû arriver« , donnant ainsi « une image loin d’être positive« . Cette finale, qui a commencé avec une heure de retard, a eu le mérite de sacrer un joueur de l’équipe de France, Karim Benzema. Dans une forme exceptionnelle, le Nueve peut aisément aspirer au Ballon d’Or cette saison. Et son sélectionneur, Didier Deschamps, plaide sa cause.

« Ce n’est pas vous qui allez décider, ni moi, mais il a tout fait pour l’avoir. Et ce titre de champion d’Europe avec le Real Madrid… Il a été tellement décisif durant la saison. Il le méritait avant ce titre, et est certainement le grand favori pour avoir cette récompense individuelle. »

Didier Deschamps sur Karim Benzema et le Ballon d’Or, à Europe 1

Le choix de Mbappé, l’absence de Giroud et le duel Lloris-Maignan

Aussi, Didier Deschamps a évoqué d’autres cas individuels, et notamment celui de Kylian Mbappé. Le Français a finalement prolongé son contrat avec le Paris Saint-Germain, rejetant ainsi l’offre du Real Madrid. Un choix compris et validé par DD. « Ce que je peux dire après, par rapport à la France et au football français, c’est mieux d’avoir Kylian qui reste un lien à tous les niveaux. Par rapport aussi au regard des étrangers, la présence de Kylian met encore plus en valeur notre championnat national« , a expliqué Deschamps.

Didier Deschamps emmènera-t-il Olivier Giroud à la Coupe du Monde ? (Icon Sport)
Didier Deschamps emmènera-t-il Olivier Giroud à la Coupe du Monde ? (Icon Sport)

Concernant son choix de ne pas sélectionner Olivier Giroud, pourtant champion d’Italie avec l’AC Milan, l’ancien coach de l’OM a assuré que le joueur « connaît la situation » et que les deux hommes ont « déjà échangé« . Des choix « pour le groupe« , même s’il sait l’attachement de Giroud à l’équipe de France.

Enfin, Didier Deschamps a quelque peu mis la pression à Hugo Lloris, gardien titulaire des Bleus, mais menacé par la concurrence nommée Mike Maignan, lui aussi impérial avec l’AC Milan cette saison, et qui gardera d’ailleurs les buts des Bleus contre la Croatie. « La concurrence, elle est là, elle est de plus en plus forte pour beaucoup de joueurs, mais tant mieux, ça oblige aussi les plus anciens, les plus expérimentés à ne pas s’endormir. Hugo est le gardien numéro un de l’équipe de France, à lui de tout faire pour le rester. » Le message est passé.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Didier Deschamps
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires