dans

Dimitri Payet (Marseille) : « on m’aime ou on me déteste »

« Dim » dit tout !

Dimitri Payet assume sa personnalité clivante. Icon Sport
Dimitri Payet assume sa personnalité clivante. Icon Sport

Dimitri Payet s'est longuement confié lors d'une interview à L'Equipe, ce vendredi 15 octobre. A 34 ans, le milieu offensif de l'OM assume sa personnalité clivante. Il a aussi évoqué sa relation avec Jorge Sampaoli, son avenir à l'OM et est revenu sur le match contre Nice lors duquel il avait renvoyé une bouteille en direction d'une tribune de l'OGCN... Plus

Quand il est en forme, Dimitri Payet est assurément l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1. Mais il est aussi l’un des plus clivants. Son tempérament entier ne laisse aucune place aux concessions, quitte à horripiler les supporters des autres clubs. Lors d’une longue interview à L’Equipe, vendredi 15 octobre, le milieu offensif de l’Olympique de Marseille s’est confié sur son caractère.

« Il faut savoir me prendre. Je ne suis pas quelqu’un de facile, même si j’ai l’impression qu’avec le temps je m’adoucis. Mais c’est vrai que j’ai un caractère assez fort et que ça a pu se tendre à certains moments. »

Dimitri Payet à L’Equipe

Sampaoli est « proche des joueurs » et « sait écouter »

Cela tombe bien : Jorge Sampaoli, l’entraîneur de l’OM, sait comment le prendre. Et si « Dim » est en feu depuis le début de la saison, c’est aussi grâce à cette relation de confiance entre lui et le bouillonnant Argentin. A entendre le Réunionnais de 34 ans, Sampaoli serait même du genre conciliant, malgré l’image qu’il renvoie de l’extérieur.

« On s’est parlés une fois et on n’aura pas besoin de le refaire. Il m’a juste demandé d’être moi-même et d’être heureux. Avec Marcelo Bielsa, il fallait faire les exercices, les séances d’une façon, pas d’une autre. Il fallait exécuter les consignes et surtout ne pas discuter. Avec Sampaoli, il y a plus de dialogue. Il est plus proche des joueurs, il déconne même avec nous parfois. On peut échanger. Si les cadres pensent qu’il faudrait corriger telle ou telle chose, il sait écouter. »

Dimitri Payet à L’Equipe
Dimitri Payet a loué les qualités de Jorge Sampaoli. Icon Sport
Dimitri Payet a loué les qualités de Jorge Sampaoli. Icon Sport

Payet sur Nice-OM : « ma réaction est humaine » , « j’ai été jugé en tant que victime et coupable »

L’international français est aussi revenu sur le match houleux entre l’OM et Nice, dimanche 22 août en Ligue 1. En renvoyant une bouteille qui l’avait atteinte à la nuque en direction des tribunes, Payet a déclenché la colère de certains supporters niçois, qui ont commis l’irréparable en envahissant la pelouse et en tentant même de s’en prendre physiquement à l’ancien Nantais. Condamné à un match de suspension avec sursis pour son geste, le milieu offensif a assumé sa « réaction humaine« , affirmant ne pas la regretter. Il a aussi déploré avoir été « jugé en tant que victime et coupable » , tout en critiquant les sanctions insuffisantes de la commission de discipline à l’encontre de Nice.

« C’est pour ça que je me relève (après avoir reçu une bouteille dans la nuque). Si je reste allongé, je me dis que je vais en prendre plus dans la gueule. Après, si je ne me relève pas, le match, on le gagne 3-0. Je peux sortir avec une minerve et l’histoire, elle est réglée. Mais ma réaction est humaine. Au vu des décisions qui ont suivi et des événements qu’il y a eus ensuite sur d’autres terrains, on ne va jamais s’en sortir. Il fallait prendre des décisions justement. Ce match à Nice était l’occasion de mettre un terme à tout ça. Mais les sanctions de la commission de discipline n’ont pas été à la hauteur. Et ça s’est vu ensuite. »

Dimitri Payet à L’Equipe
Un ultra de Nice a tenté de frapper Dimitri Payet lors du match contre l'OM. Icon Sport
Un ultra de Nice a tenté de frapper Dimitri Payet lors du match contre l’OM. Icon Sport

« J’étais touché quelques jours. Moi, je suis victime normalement. Et j’ai été jugé en tant que victime et coupable. Et ça, je ne l’ai pas digéré. Après, ce n’est pas ma première commission. Je suis rarement redescendu de Paris content. Mais là, c’est la fois de trop. Malheureusement, après ces décisions, je savais qu’on était parti sur du grand n’importe quoi et je ne me suis pas trompé. Les faits m’ont donné raison. Tant qu’on ne prendra pas des vraies décisions… Il faut la tolérance zéro. »

Dimitri Payet à L’Equipe

Payet veut continuer de travailler pour l’OM après sa carrière de joueur

Enfin, Dimitri Payet a abordé son avenir. Sous contrat jusqu’en 2024, il dispose d’une clause de reconversion en tant que dirigeant à l’OM. Une clause qu’il compte bien activer, lui qui avait déjà déclaré « vouloir s’investir dans ce club quand [il] aura terminé (sa carrière de joueur) »…

« Je voulais m’inscrire ici dans la durée en tant que joueur, jusqu’à ce que je sente que je ne peux plus. Et ensuite, j’ai envie de donner autrement pour faire encore grandir ce club. »

Dimitri Payet à L’Equipe
Dimitri Payet a répété qu'il voulait continuer à travailler pour l'OM après sa carrière de joueur. Icon Sport
Dimitri Payet a répété qu’il voulait continuer à travailler pour l’OM après sa carrière de joueur. Icon Sport

On peut le détester partout ailleurs en France, mais une chose est sûre : Payet fait tout pour devenir une légende de l’OM.

Personne(s) lié(s) à cet article : Dimitri Payet
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires