dans

D1 féminine : le PSG, sacré champion de France, met fin à l’hégémonie de l’OL

Grande première pour le club de la capitale !

Le PSG a décroché son premier titre de champion de France en D1 féminine, vendredi 4 juin. Icon Sport
Le PSG a décroché son premier titre de champion de France en D1 féminine, vendredi 4 juin. Icon Sport

Le PSG a décroché son premier titre de champion de France en D1 féminine, vendredi 4 juin, grâce à sa victoire contre Dijon (3-0) lors de la dernière journée du championnat. Plus

Il fallait une grande première pour mettre fin à un long terme. Vainqueur de Dijon (3-0) vendredi 4 juin, le PSG a décroché son premier titre de champion de France de D1 féminine. Les Parisiennes ont par la même occasion fait tomber l’Olympique lyonnais de leur perchoir. Après 14 titres consécutifs, les Rhodaniennes voient leur série brutalement prendre fin.

Récompense suprême pour le PSG

Il ne restait plus aux Parisiennes qu’à finir le travail. Grâce au bon match nul (0-0) glané à Lyon lors de l’avant-dernière journée, les femmes d’Olivier Echouafni avaient conservé leur place de leader avant la dernière journée. Il suffisait alors de battre Dijon, vendredi 4 juin, pour décrocher le Graal. Ce que les Parisiennes ont fait sans trembler. Däbritz, sur penalty (1-0, 8e), puis Paredes (2-0, 61e) et Huitema (3-0, 90e) ont fait le nécessaire pour propulser leur club sur le toit de France.

Irene Paredes fête le deuxième but du PSG contre Dijon. Icon Sport
Irene Paredes fête le deuxième but du PSG contre Dijon. Icon Sport

Le PSG a amplement mérité ce sacre puisqu’il termine meilleure attaque (83 buts marqués) et meilleure défense (4 buts encaissés) du championnat. Son attaquante française Marie-Antoinette Katoto est aussi la meilleure marqueuse de D1, avec 21 pions. Régulières tout au long de la saison, les Parisiennes ont aussi su profiter de la saison poussive de l’OL.

Le PSG peut exulter : il est champion de France pour la première fois ! Icon Sport
Le PSG peut exulter : il est champion de France pour la première fois ! Icon Sport

A l’OL, c’est l’heure de la remise en question

Malgré leur constellation de stars et d’internationales (Hegerberg, Le Sommer, Renard, Henry…), les Rhodaniennes ont semblé marquer le pas cette saison. Usure mentale ? Possible, puisque les Fenottes finissent la saison sans aucun trophée, une première depuis l’année 2006. Du côté de Jean-Michel Aulas, il va falloir prendre les décisions qui s’imposent pour redynamiser un groupe qui s’était trop habitué à gagner.

Amandine Henry et ses partenaires impuissantes face au PSG lors de l'avant-dernière journée. Icon Sport
Amandine Henry et ses partenaires impuissantes face au PSG lors de l’avant-dernière journée. Icon Sport
Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain féminines
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires