dans

Christophe Galtier, après OM-Nice : « Beaucoup de décisions défavorables »

Galtier en avait gros sur la patate…

Christophe Galtier se plaint d'un arbitrage en défaveur de Nice contre l'OM. (Icon Sport)
Christophe Galtier se plaint d'un arbitrage en défaveur de Nice contre l'OM. (Icon Sport)

Pour Christophe Galtier, la défaite de l'OGC Nice au Vélodrome a un goût amer. L'entraineur des Aiglons estime que l'arbitre a oublié de leur accorder un penalty. Plus

« Le penalty, un tournant important » selon Galtier

Le réveil a dû être difficile pour Christophe Galtier. Après avoir perdu chez le concurrent direct marseillais, en clôture de la 29ème journée de Ligue 1, l’OGC Nice n’est plus sur le podium, une première depuis plus de trois mois. En conférence de presse, l’ancien coach du LOSC est revenu sur les événements de cette rencontre, qui a très mal commencé pour son équipe : « On a eu une pauvre première période et il y a ce pénalty pour l’OM, justement accordé, qui arrive au mauvais moment« , a d’abord expliqué l’entraîneur du Gym.

C’est surtout après la pause que l’OGC Nice peut avoir des regrets. Galtier évoque d’abord les occasions manquées : « La deuxième mi-temps est meilleure avec beaucoup plus de jeu vers l’avant, beaucoup plus de présence. Notre bloc équipe était beaucoup plus haut. On a eu de belles situations, un bon face à face entre Andy Delort et Pau Lopez et un tir de Gouiri où le gardien semblait battu » avant de revenir sur la fameuse controverse.

« Il y a ce fait de match, cette faute non sifflée sur Andy Delort. Évidemment que c’est un tournant important. On aurait mérité d’égaliser à ce moment-là« .

Christophe Galtier en conférence de presse
Christophe Galtier, lors de la rencontre de Ligue 1 entre l'OM et l'OGC Nice. Icon Sport
Christophe Galtier, lors de la rencontre de Ligue 1 entre l’OM et l’OGC Nice. Icon Sport

« Il valait mieux que je ne rentre pas dans le vestiaire de l’arbitre« 

Devant la presse, Christophe Galtier avait vraiment du mal à digérer les décisions arbitrales prises par Jérôme Brisard et l’assistance vidéo. Le coach se sent lésé et l’a fait savoir.

« Comment un attaquant qui a l’avantage sur le défenseur sur ce ballon-là peut vouloir simuler quelque chose ou vouloir tomber alors qu’il a l’avantage sur un très bon ballon donné par Justin Kluivert ? Autant le pénalty de Marseille a été sifflé rapidement et logiquement mais sur cette faute-là, même s’il ne siffle pas, évidemment qu’il a été vérifié… On dit souvent que l’erreur est humaine, mais là il y a eu plusieurs erreurs humaines sur cette situation. J’en suis intiment convaincu« .

Christophe Galtier en conférence de presse
Galtier estime que l'ambiance du Vélodrome a influencé l'arbitre. (Icon Sport)
Galtier estime que l’ambiance du Vélodrome a influencé l’arbitre. (Icon Sport)

L’entraineur des Aiglons prend du recul sur plusieurs décisions qu’il estime injustes pour son équipe. Et ce, depuis plusieurs semaines. « J’avais demandé des explications au corps arbitral la semaine dernière sur le pénalty à Montpellier qui avait fait rire la France entière. Un carton rouge qui a été confirmé, d’où l’absence de Dante. Ce soir, je n’ai pas demandé à l’arbitre. Je suis en sursis, il valait mieux que je ne rentre pas dans le vestiaire de l’arbitre. On essaie d’être un peu plus calme. » Une sérénité dont ses joueurs devront s’inspirer pour retrouver le podium.

Après la trêve internationale, l’OGC Nice recevra le Stade Rennais, dans un autre choc de haut de tableau. Les Azuréens défieront l’équipe que leur entraineur considère comme « la meilleure équipe actuellement ».

Équipe(s) liée(s) à cet article : OGC Nice
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires