dans

CdM 2022 : un pays pourrait risquer la disqualication !

Une élimination surprise !

L'Équateur a de fortes chances de ne pas disputer la Coupe du monde 2022 (Iconsport)
L'Équateur a de fortes chances de ne pas disputer la Coupe du monde 2022 (Iconsport)

C'est une décision inattendue qui pourrait frapper la plus prestigieuse des compétitions. En effet, l'Équateur serait sur le point de se faire évincer de la Coupe du monde au Qatar. Plus

L’Équateur en danger

Les éliminatoires de la zone Amérique du Sud pour la Coupe du monde ont presque rendu leur verdict. Il reste simplement un match de barrage à disputer dans lequel le Pérou affrontera l’Australie pour une place au Qatar. Le vainqueur de la rencontre sera ajouté au groupe D, c’est-à-dire celui du Danemark, de la Tunisie et surtout de l’Équipe de France. Mais aujourd’hui, c’est le cas de l’Équateur qui va nous intéresser. Arrivé quatrième des qualifications, le 46ème pays au classement FIFA était censé se qualifier directement pour la compétition…

Mais voilà, une sombre affaire pourrait empêcher l’équipe nationale équatorienne de se rendre au Qatar en novembre prochain. L’information nous vient de la chaîne mexicaine TV Azteca (et relayée par Mundo Deportivo). Sans avoir communiqué à ce sujet pour l’instant, la FIFA aurait déjà décidé de disqualifier l’Équateur de la prochaine Coupe du monde. La faute à une histoire de faux papiers utilisés par un joueur de la sélection.

Qui va prendre sa place ?

Ainsi, Byron Castillo, un joueur « équatorien » évoluant au Barcelona Sporting Club, aurait falsifié ses documents de naissance. Il serait en réalité colombien et n’aurait alors pas dû disputer les matchs de qualification pour le mondial avec l’Équateur. L’homme incriminé serait né à Tumaco (Colombie) et non dans le pays pour lequel il a joué dernièrement. La FIFA pourrait officialiser sa décision dans quelques jours.

La (vraie) nationalité de Byron Castillo pourrait coûter cher l'Équateur (Iconsport)
La (vraie) nationalité de Byron Castillo pourrait coûter cher l’Équateur (Iconsport)

Alors qui remplacera l’Équateur si jamais la disqualification se confirme ? C’est pour le moment assez confus. Dans son article, Mundo Deportivo rapporte que c’est le Chili qui se qualifiera après avoir obtenu une « 6e place en qualification dans la zone sud-américaine ». Cependant, c’est la Colombie qui a décroché cette sixième position et non le Chili (7e). Reste à savoir s’il s’agit d’une simple erreur du quotidien sportif espagnol. Quoi qu’il en soit, il va dans tous les cas falloir attendre une prise de parole de la FIFA.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équateur
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires