dans

CdM 2022 : La Russie retire son recours contre la FIFA

Elle ne participera pas au prochain Mondial.

La Russie ne jouera officiellement pas la Coupe du monde au Qatar. Icon Sport
La Russie ne jouera officiellement pas la Coupe du monde au Qatar. Icon Sport

Exclue de la Coupe du monde à la suite du début de l'invasion russe en Ukraine, la Russie avait décidé de déposer un recours contre la FIFA pour protester cette décision. Mais la Fédération russe a fait machine arrière. Plus

« La procédure va être refermée », affirme le TAS

C’était déjà officiel, mais c’est désormais plus que jamais le cas : la Russie ne participera pas à la prochaine Coupe du monde au Qatar en novembre prochain. Exclue par la FIFA le 1er mars dernier après l’invasion russe en Ukraine, la Fédération avait décidé de faire appel de cette décision.

Mais comme l’a annoncé le TAS ce 05 avril 2022, elle a finalement décidé de retirer son recours le 30 mars dernier. « La procédure va être refermée prochainement », a déclaré le TAS dans son communiqué.

Pour rappel, la FIFA avait décidé d’exclure la Russie des barrages de la Coupe du monde, permettant ainsi à la Pologne de jouer la finale de ces derniers contre la Suède. L’Ukraine, de son côté, jouera son barrage face à l’Écosse en juin prochain. Le vainqueur de ce duel affrontera le pays de Galles.

La Russie reste ferme avec l’UEFA

La Russie a retiré son recours contre la FIFA mais n’a pas dit son dernier mot avec l’UEFA. La grande instance du football européen a en effet décidé d’exclure tous les clubs russes de ses compétitions. C’est ainsi que le Spartak Moscou n’a pu jouer son huitième de finale de Ligue Europa contre Leizpig, directement qualifié pour les quarts.

Le TAS a confirmé que la Russie a retiré son recours contre la FIFA. Icon Sport
Le TAS a confirmé que la Russie a retiré son recours contre la FIFA. Icon Sport

La Russie est dans l’œil du cyclone depuis maintenant plus d’un mois. L’invasion russe en Ukraine a eu de grandes répercussions sur plusieurs acteurs du football. C’est notamment le cas de Roman Abramovitch, désormais ancien président de Chelsea, qui n’a pas eu d’autre choix que de vendre le club dont il était le propriétaire depuis 2003.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Russie
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires