dans

CdM 2022 : héros de l’Australie, Redmayne a aussi fait preuve de vice contre le Pérou

Même sur FIFA on ne tente pas de telles feintes.

Andrew Redmayne, héros australien.
Andrew Redmayne, héros australien. (Icon Sport)

Pendant que les Bleus luttaient face à la Croatie, l'Australie s'est qualifiée pour la prochaine Coupe du monde au Qatar. Andrew Redmayne a permis à sa nation de vivre une nouvelle Coupe du monde. Plus

Ce lundi 13 juin, l’Australie affrontait le Pérou à l’occasion des qualifications pour la Coupe du monde au Qatar. Après de longues 90 minutes suivies de prolongations puis de tirs au but, c’est finalement l’Australie qui a obtenu son billet pour les phases de poules au Qatar. D’ailleurs, cette séance de penalty a fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. Il faut dire que la stratégie adoptée par le gardien Andrew Redmayne était quelque peu… originale !

Andrew Redmayne en étoile

Après 120 minutes sans marquer le moindre but, les deux nations se sont présentées face à face pour une séance de tirs au but. Pour assurer cet exercice, le sélectionneur australien Graham Arnold a choisi de faire entrer le gardien Andrew Redmayne quelques minutes avant la fin des prolongations. « Un spécialiste des penaltys » entendons-nous alors. Stratégie payante. Avec un style bien à lui, Redmayne a réussi à qualifier l’Australie pour une cinquième Coupe du monde consécutive. Alex Valera se présente face au gardien. Un gardien avec une gestuelle digne de Pinocchio. L’attaquant s’élance, Redmayne part du bon côté et sort le pénalty.

Cette petite danse a permis de déconcentrer le tireur et donc une meilleure visibilité sur ce qu’il allait faire. Alex Valera se souviendra très longtemps de ce Andrew Redmayne. Seulement, l’arbitre a bien failli sanctionner le portier. En effet, avant cet arrêt décisif, l’arbitre a signalé deux fois au gardien que ses pieds n’étaient pas collés sur sa ligne. Deux avertissements qui auraient pu coûter cher à l’Australie. À la fin, c’est tout de même Redmayne et sa petite chorégraphie qui sont parvenus à avoir le dernier mot.

Mais ce n’est pas tout. Le gardien australien a également fait preuve d’un grand vice avant la séance de tirs au but. En effet, Redmayne aurait jeté les instructions données au gardien du Pérou, pour qu’il ne puisse pas deviner les tirs des Australiens. Un geste pas très fair-play mais qui aura permis à son équipe de se qualifier pour le Mondial.

Cinquième participation consécutive

Mais ce n’est pas tout. Le gardien australien a également fait preuve d’un grand vice avant la séance de tirs au but. En effet, Redmayne L’Australie affrontera la France dans le groupe D ainsi que la Tunisie et le Danemark. D’ailleurs, les Bleus rencontreront les Australiens lors de leur premier match au Qatar le 22 novembre prochain à 20 heures.

Awer Mabil savoure sa qualification avec l'Australie.
Awer Mabil savoure sa qualification avec l’Australie. (Icon Sport)

Depuis 2006, l’Australie n’a manquée aucune Coupe du monde. Même si ses parcours sont très courts dans la compétition, l’équipe répond toujours présente au moment où il faut faire l’appel. Comme à chacune de ses participations, l’Australie va tenter de noircir le tableau pour les nations favorites. Dans la même poule que la France, le Danemark et la Tunisie, l’Australie a de quoi faire douter ces trois autres candidats au titre. Rendez-vous au Qatar dans quelques mois…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Australie
Personne(s) lié(s) à cet article : Andrew Redmayne
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires