dans

Bordeaux : Un entraîneur déjà pisté pour remplacer Petkovic

Il n’a que 3 matchs pour se sauver.

Vladimir Petkovic est en sursis avec Bordeaux. (Icon Sport)
Vladimir Petkovic est en sursis avec Bordeaux. (Icon Sport)

A Bordeaux, rien ne va plus. Après avoir enchaîné plusieurs semaines difficiles sportivement à cause du Covid-19, les Girondins sont encore plus dans la tourmente aujourd’hui. L’entraîneur de l’équipe féminine remercié, des joueurs envoyés au placard… Vladimir Petkovic pourrait bien être le prochain. Plus

Vladimir Petkovic, sur un fil

La maison girondine était en train de prendre feu quand Gérard Lopez a l’a sauvée de la relégation administrative. En changeant l’organigramme, le Luxembourgeois avait donné du sursis au club de Bordeaux. Vladimir Petkovic avait été désigné pour sauver le club en tant qu’entraîneur. Aujourd’hui, le pompier, ancien président du LOSC, voit des braises se raviver sur sa nouvelle propriété. En effet, entre des résultats sportifs catastrophiques et des finances désastreuses, Bordeaux est loin d’être sorti de sa galère.

Valdimir Petkovic sur le banc bordelais (iconsport)
Vladimir Petkovic sur le banc bordelais (iconsport)

Actuellement classé 17e de Ligue 1 à seulement un point de Lorient, premier barragiste, les Girondins de Bordeaux sont en train de voir s’envoler les places du ventre mou. Habitué à ne rien jouer depuis plusieurs saisons, cette fois Bordeaux a bel et bien un objectif. Se maintenir en Ligue 1 et rien d’autre. Et pour le moment, Vladimir Petkovic a du mal à trouver la bonne recette avec seulement 3 victoires en 20 matchs de championnat et une défaite historique face à l’OM à domicile.

Il y a quelques semaines, Gérard Lopez s’était montré catégorique quant à la situation de Vladimir Petkovic. L’ancien sélectionneur de la Nati n’avait pas à s’inquiéter pour son poste. Toutefois, la tendance semble s’être inversée depuis la défaite des Girondins face à l’OM, à Bordeaux. Le président des Girondins de Bordeaux a décidé de frapper fort quelques jours après la défaite, en sanctionnant six joueurs. Laurent Koscielny, capitaine et plus gros salaire du club, aurait, lui aussi, été mis à l’écart et un accord à l’amiable pour mettre un terme à son contrat dès cet hiver serait en train d’être cherché.

Bordeaux piste João Sacramento au cas où…

Si pour le moment, les dirigeants de Bordeaux ont préféré taper sur les joueurs plutôt que sur l’entraîneur, Vladimir Petkovic est quand même en sursis de trois matchs, selon Foot Mercato. Toujours selon le site footballistique, un entraîneur serait déjà pisté pour le remplacer si Petkovic était amené à rater la marche sur ces fameuses trois prochaines rencontres.

En effet, João Sacramento serait dans la short-list d’Admar Lopes et Gérard Lopez. Ami du premier, il n’aurait aucun mal à accepter ce premier challenge. Avant de se lancer dans le grand bain en tant qu’entraîneur principal d’une équipe professionnel, Sacramento n’avait goûté qu’au poste d’entraîneur adjoint. Jusqu’à début janvier, il était l’adjoint de José Mourinho à Tottenham puis à l’AS Roma. Avant cela, il avait goûté à la Ligue 1 en tant qu’analyste vidéo à Monaco puis au LOSC avant de devenir l’adjoint de Christophe Galtier.

Un nom inconnu pour beaucoup, mais le technicien portugais de 32 ans pourrait très rapidement trouver un club en venant à Bordeaux à la demande d’Admar Lopes. Ce plan de secours des Girondins devrait satisfaire, dans un premier temps, les Ultramarines qui s’étaient inquiétés de la situation sportive au club. Les prochains jours à Bordeaux risquent donc d’être de nouveau très mouvementés.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Girondins de Bordeaux
Personne(s) lié(s) à cet article : Vladimir Petkovic
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires