dans

Bordeaux : Dernière cartouche pour Petkovic face à Strasbourg ?

Il est déjà sur la sellette…

Vladimir Petkovic est bel et bien sur la sellette avec les Girondins de Bordeaux. (Icon Sport)
Vladimir Petkovic est bel et bien sur la sellette avec les Girondins de Bordeaux. (Icon Sport)

Selon L’Equipe, Vladimir Petkovic pourrait être remercié plus rapidement que prévu. Alors qu’il avait vraisemblablement 3 matchs pour redresser la barre avec les Girondins, la déroute face à Rennes (6-0) a grillé deux cartouches pour le prix d’une. Plus

La défaite à Rennes, le match de trop pour Petkovic ?

6-0. C’est sur ce score fleuve que les Girondins de Bordeaux se sont inclinés face au Stade Rennais de Bruno Génésio. Ce match était censé être la première cartouche de Vladimir Petkovic pour tenter de redresser la barre avec les Girondins. On apprend toutefois par L’Equipe que le prochain match face à Strasbourg sera déjà sa dernière chance de montrer un autre visage. La défaite à Rennes, une cartouche au prix de deux.

Selon toute vraisemblance, le prochain match de Bordeaux sera de la plus haute importance et pour deux raisons. Si les Girondins arrivent à gagner face à Strasbourg, alors Petkovic aura un sursis d’un match et le club savourera trois points précieux. S’ils ne gagnent pas, le club va devoir payer une indemnité avoisinant les 5 millions d’euros selon 20 Minutes pour libérer l’ancien sélectionneur de la Nati de son contrat. Bordeaux continuera alors sa descente aux enfers.

Bordeaux vire au rouge

La défaite face à Rennes dimanche 16 janvier a montré toutes les faiblesses du club, et de l’effectif. Gérard Lopez essaye tant bien que mal de remettre dans le droit chemin le bateau Girondin en ce qui concerne le bilan financier du club. Ce dernier ne serait plus du tout convaincu par Petkovic. Celui qui devait incarner le renouveau du club n’a obtenu que 3 victoires en 21 matchs de Ligue 1. Il est devenu, après la défaite à Rennes, le pire entraîneur de l’histoire du club. Seulement 14,3% de victoire après 21 matchs de championnat.

Après cette lourde défaite, et en considérant les résultats de ses concurrents, le club de Bordeaux est tombé à la 19e place. Si le bas de classement est encore trop serré pour tirer quelques conclusions qu’elles soient, la situation sportive est critique. L’effectif, pourtant au niveau, montre des faiblesses psychologiques frappantes et semble avoir complètement lâche le capitaine d’un navire à la dérive, Vladimir Petkovic.

Vladimir Petkovic sur le banc bordelais (iconsport)
Vladimir Petkovic sur le banc bordelais (iconsport)

Plus qu’un match pour redresser la barre, donc. Si les dirigeants bordelais n’avaient jusque là pas prévu de changer d’entraîneur, la tendance aurait totalement été inversée suite à la récente défaite au Roazhon Park. Les Strasbourgeois, classés 7es de Ligue 1 à seulement 2 points de la 4e place et avec un match en retard, pourraient, de leur côté, frapper un très grand coup en venant s’imposer au Matmut Atlantique. Les joueurs de Julien Stéphan sont sur un nuage en ce moment. Avec seulement 2 défaites en Ligue 1 depuis le 24 octobre (1-0 à Rennes), les Strasbourgeois impressionnent. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils avaient littéralement écrasé les Girondins au match aller. Ces derniers avaient reçu une gifle (5-2) de la part de Strasbourg à la Meinau. Ils risquent, sans doute, d’avoir un esprit revanchard avant leur réception dimanche 23 janvier.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Girondins de Bordeaux
Personne(s) lié(s) à cet article : Vladimir Petkovic
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires