dans

Bordeaux : Danylo Ignatenko « essaye de ne pas penser » à la guerre en Ukraine

L’Ukrainien a enfin pu retrouver sa famille !

Danylo Ignatenko est "libéré" depuis que sa famille l'a rejoint à Bordeaux. Icon Sport
Danylo Ignatenko est "libéré" depuis que sa famille l'a rejoint à Bordeaux. Icon SportDanylo Ignatenko est "libéré" depuis que sa famille l'a rejoint à Bordeaux. Icon Sport

En conférence de presse, Danylo Ignatenko, s'est exprimé sur la dure situation que connaît son pays, l'Ukraine, alors que sa famille a enfin le rejoindre à Bordeaux. Plus

Ignatenko remercie les Girondins

Les Girondins de Bordeaux ont préparé le déplacement dans la capitale pour y affronter le Paris Saint-Germain ce dimanche 13 mars, à 13h. Avant cette rencontre, David Guion et Danylo Ignatenko étaient en conférence de presse. L’Ukrainien s’est exprimé sur les tristes événements qui frappent son pays depuis maintenant plusieurs semaines. Le milieu de terrain bordelais s’est dit « libéré » de voir sa famille le rejoindre à Bordeaux, après de longs jours d’attente.

« Ça n’a pas été très facile avant que ma famille arrive. J’aimerais remercier le club et plus particulièrement le président qui ont tout fait pour que ma famille vienne d’Ukraine », a déclaré Danylo Ignatenko dans des propos relayés par L’Equipe. L’Ukrainien a également avoué avoir été très touché par l’hommage reçu les supporters clermontois lors du déplacement des Girondins au Gabriel-Montpied, il y a deux semaines.

« J’ai pensé à prendre les armes« 

Heureux de retrouver sa famille et sa belle-famille, qui sont parvenues à quitter l’Ukraine pour rallier Bordeaux, Danylo Ignatenko n’en reste pas moins très affecté par la guerre qui frappe son pays. Mais le milieu de terrain bordelais a confié qu’il essayait de ne pas trop y penser.

« J’essaye de ne pas regarder les informations et je me concentre sur le jeu, sur le football. J’essaye de ne pas y penser », a affirmé le seul Ukrainien de Ligue 1, avant de reconnaître que l’idée de rejoindre son pays et prendre les armes lui a traversé l’esprit. « J’y ai pensé aussi. Si je savais que je pouvais aider mon pays, je l’aurais fait. Malheureusement je sais que cette situation va durer. Le mieux que je peux faire, c’est de continuer à jouer« .

Danylo Ignatenko, milieu ukrainien des Girondins de Bordeaux, est extrêmement touché par les tragiques événements qui frappent son pays. Icon Sport
Danylo Ignatenko, milieu ukrainien des Girondins de Bordeaux, est extrêmement touché par les tragiques événements qui frappent son pays. Icon Sport

Les Girondins de Bordeaux, derniers de Ligue 1, se déplace à Paris pour y défier le PSG ce dimanche, à 13h. Une réaction bordelaise est attendue après la nouvelle défaite à domicile subie contre l’ESTAC une semaine plus tôt. Mais pas sûr que le Parc des Princes soit l’endroit idéal pour relancer la machine girondine.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Girondins de Bordeaux
Personne(s) lié(s) à cet article : Danylo Ignatenko
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires