dans

Benzema après City-Real : « La panenka ? Il y a des moments où il faut changer »

La joie de Benzema, auteur de ses 13e et 14e buts cette saison en Ligue des Champions face à City (iconsport)
La joie de Benzema, auteur de ses 13e et 14e buts cette saison en Ligue des Champions face à City (iconsport)

Cette première demi-finale entre Manchester City et le Real Madrid nous a offert son lot de surprises. Trois fois menés au score par deux buts d’écarts, Karim Benzema et ses coéquipiers s’inclinent finalement 4-3 à l’Etihad Stadium. Le numéro 9 s’est exprimé après la rencontre. Plus

« On doit gagner à la maison » juge justement Benzema

Mardi 26 avril au soir, l’odeur de Ligue des champions est arrivé dans le nez de tous les observateurs de la compétition. Et pour un parfum, quel parfum ! Le Real Madrid s’est incliné sur la pelouse de l’Etihad Stadium de Manchester City en prenant 4 buts. Pourtant, les hommes d’Ancelotti ont réussi à ne perdre que d’un but d’écart puisque ceux-ci sont réussi à chaque fois à recoller à un seul but d’écart. Après la rencontre, Karim Benzema s’est exprimé face à la presse.

D’abord interrogé sur le match retour, Benzema n’a pas été dans la langue de bois. Il n’y a aucune autre option que gagner. « Une défaite ce n’est jamais un bon résultat, on veut aller au bout dans cette Ligue des Champions, ce qui est important, c’est qu’on a jamais baissé les bras, a-t-il dit au micro de Movistar. Maintenant, on doit gagner à la maison, on a besoin des supporters comme jamais et on va faire quelque chose de magique : gagner. »

Un pénalty magique transformé par le capitaine d’un groupe uni

En outre, Karim Benzema a raconté son pénalty marqué face à Manchester City. Alors qu’il avait manqué ses deux dernières tentatives – ce qui est assez inhabituel -, le numéro 9 madrilène a cette fois tout changé en frappant une magnifique panenka. Il s’explique.

Karim Benzema sous les couleurs du Real Madrid. (IconSport)
Karim Benzema sous les couleurs du Real Madrid. (IconSport)

« De toute façon, si tu ne tires pas, tu ne vas pas louper ! Je crois que les deux penaltys en Liga je les ai bien tirés, il y avait un bon gardien. Aujourd’hui je pense que c’est la force mentale. La panenka ? Il y a des moments où il faut changer ! »

Karim Benzema.

Enfin, Karim Benzema s’est de nouveau illustré en tant que leader incontestable de cette équipe. Avec le brassard de capitaine, il prend son rôle très à coeur. « J’essaie de leur donner encore plus de confiance. Techniquement, tout le monde est au même niveau donc après, c’est le mental. C’est pour les pousser à faire plus d’efforts », confirme-t-il. On a désormais tous hâte de voir le match retour…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Real Madrid (Real)
Personne(s) lié(s) à cet article : Karim Benzema
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires