dans

Barcelone : les capitaines se rebellent contre la direction

Un vent de fronde sur les Ramblas

Gérard Piqué et ses collègues haussent le ton (iconsport)
Gérard Piqué et ses collègues haussent le ton (iconsport)

Le FC Barcelone fait face à une véritable fronde de ses capitaines qui refusent d'accepter une nouvelle baisse de salaire pour aider le club. Plus

Se dirige-t-on vers une nouvelle crise au FC Barcelone ? Alors que le club tente d’équilibrer des finances en difficulté, les capitaines du club, Jordi Alba, Sergio Busquets et Gerard Piqué haussent le ton.

Le FC Barcelone face à ses capitaines

La vie n’a rien d’un long fleuve tranquille pour le FC Barcelone. A l’issue d’une saison vierge du côté de l’armoire à trophées, l’avenir s’annonce compliqué en Catalogne. Au-delà des résultats sportifs, c’est la dimension financière qui complique beaucoup la situation du club. Récemment, les dirigeants ont (encore) demandé un gros effort financier aux joueurs. Alors que la masse salariale explose, les dirigeants ont demandé aux joueurs de se serrer la ceinture et de baisser leurs émoluments.

Mais cela pourrait bien ne pas être aussi simple. Pour rappel, l’été dernier, Sergio Busquets, Gerard Piqué, Jordi Alba et Sergi Roberto, les capitaines du FC Barcelone avaient accepté de baisser leurs salaires pour permettre au club d’enregistrer des arrivées. Mais ils ne semblent pas être aussi réceptifs cette année.

Selon Sport, les capitaines du club refusent d’accepter une nouvelle baisse de salaire. Ils estiment en effet que la situation devrait désormais être réglée, puisqu’ils ont déjà accepté deux baisses de salaires, après celle décidée à limiter les effets de la crise du Covid-19. Surtout, ils regrettent que d’autres joueurs n’aient pas été touchés par ces réductions de salaires. Le cas de Sergi Roberto est différent de celui de ses coéquipiers. En effet, son nouveau contrat ne représente déjà plus que 50% de l’ancien.

La crise financière n’est pas finie

Les capitaines du FC Barcelone font partie des joueurs avec le plus d’ancienneté au sein du club blaugrana. Logiquement, ils ont aussi certains des salaires les plus élevés. Mais Alba, Piqué et Busquets estiment visiblement qu’ils ont déjà fait suffisamment d’efforts pour aider les dirigeants du club à traverser cette période compliquée. Les négociations devraient se poursuivre dans les prochaines semaines et d’autres joueurs seront sans doute mis à contribution.

Une chose est sûre, le FC Barcelone est très loin d’avoir tourné la page de sa crise financière. Javier Tebas, le président de la Liga, l’a encore rappelé récemment. Il a ainsi souligné que le dossier Robert Lewandowski ne lui paraissait pas possible pour le club catalan pour l’instant. De quoi assombrir les espoirs du board qui voyait dans l’attaquant polonais un très beau coup sur le mercato estival.

Le FC Barcelone n'est pas encore sorti de l'ornière (iconsport)
Le FC Barcelone n’est pas encore sorti de l’ornière (iconsport)

La signature du deal astronomique avec Spotify, mais aussi la vente de BLM (Barça Licensing and Merchandising) ou la signature de l’accord CVC ont fait rentrer des sommes rondelettes dans les caisses du club. Mais c’est encore loin d’être suffisant. La solution pourrait donc être de vendre. Frenkie de Jong, Gavi ou Clément Lenglet sont ainsi vus comme des départs potentiels. Encore faut-il pouvoir leur trouver des points de chute. Une chose est sûre, les prochaines semaines promettent d’être animées pour le club catalan.

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Barcelone (Barça)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires