dans

Atlético : le car des Colchoneros caillassé, Diego Simeone en rogne

Il n’est pas appelé « El Cholo » pour rien.

Diego Simeone était survolté à l'avant du car ! (Icon Sport)
Diego Simeone était survolté à l'avant du car ! (Icon Sport)

A l’arrivée des joueurs de l’Atlético de Madrid aux abords du Stade d’Anoeta, le car des Colchoneros a été caillassé par des supporters de la Real Sociedad, venus leur tendre un guet-apens. Diego Simeone n’a pas aimé… Plus

Diego Simeone en mode Gavroche 

Mercredi 19 janvier, pour le compte des huitièmes de finale de Coupe du Roi, la Real Sociedad a reçu l’Atlético de Madrid. Et quelle réception ! Un groupe de supporters du club basque a pris à partie le car des joueurs de Diego Simeone, en lui jetant des projectiles. Alors qu’une escorte policière était censée protéger le véhicule, ce dernier s’est vite retrouvé seul au milieu de la foule.

Cet accueil musclé a fortement déplu à Diego Simeone, l’entraîneur de l’Atlético. Peu de temps après que les premiers projectiles ont été jetés, le manager des Colchoneros s’est positionné à l’avant du car en gesticulant et en insultant les supporters de la Real Sociedad venus effrayer leurs adversaires du soir. Plus tard dans la soirée, des affrontements ont eu lieu entre ces mêmes supporters et les forces de l’ordre. Ce groupe de supporters jetait parfois des panneaux de signalisation. Un enfant a même dû se faire poser des points de suture, comme l’indique Marca

Un match raté, conséquence de la peur ?

Est-il possible de garder entièrement sa sérénité d’avant-match lorsque son car se fait caillasser de la sorte par les supporters de l’équipe adverse ? Nul doute que cette réception a très mal démarré pour les joueurs de l’Atlético. Ils ont sûrement dû frissonner avant de rejoindre les vestiaires. Et cette fragilité a pu se voir au cours du match, vu que les Colchoneros ne verront pas les quarts de finale suite à leur défaite (2-0) face à la Real Sociedad.

A la fin du match, Diego Simeone a tenu à revenir sur les incidents survenus juste avant le coup d’envoi. « Nous étions sur un chemin entouré de fans de la Real Sociedad, qui sont toujours là mais beaucoup plus protégés par les gens qui doivent y faire face. Du coup, il n’y avait pas de protection, vous l’avez vu. Je ne dis pas quoi que ce soit d’anormal. Mais cela n’a eu aucune influence sur le jeu. J’ai dit à Imanol Alguacil (entraîneur de la Real Sociedad) qu’il n’avait absolument rien à voir avec cela, mais je voulais envoyer des salutations aux personnes qui devaient se préparer et qui n’ont pas préparé ce qu’elles auraient dû faire. » Il ne s’en sert pas d’excuse, donc.

Simeone attend beaucoup plus de ses joueurs (iconsport)
Simeone attend beaucoup plus de ses joueurs (iconsport)

Par conséquent, il faut garder un peu de recul sur l’impact de ces affrontements. L’équipe de Diego Simeone ne carbure pas du tout cette saison, contrairement à l’exercice précédent. Si l’Atlético reste 4e de Liga, ses performances récentes risquent de faire tomber les Colchoneros au classement. Avec seulement 11 points pris sur les 9 derniers matchs de Liga, les coéquipiers d’Antoine Griezmann pourraient voir s’envoler les places qualificatives pour la Ligue des champions. Les deux prochains matchs ne seront en tout cas pas une partie de plaisir. Les hommes de Simeone recevront Valence avant un déplacement au Barça au retour de la trêve de fin janvier.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Atlético de Madrid
Personne(s) lié(s) à cet article : Diego Simeone
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires