dans

ASSE : le club va sévir après les incidents face à Auxerre

Des agissements intolérables

Pascal Dupraz a été menacé de mort lors de son passage à l'AS Saint-Etienne. Icon Sport
Pascal Dupraz a été menacé de mort lors de son passage à l'AS Saint-Etienne. Icon Sport

Ce dimanche soir, l'AS Saint-Etienne recevait l'AJ Auxerre dans un barrage qui s'annonçait haletant. Dos à dos après le match aller (1-1), les deux équipes jouaient leur vatout : l'ASSE pour ne pas sombrer, Auxerre pour sortir de l'antichambre où ils y végêtent depuis dix longues années. Plus

Une soirée qui tourne au cauchemar pour l’ASSE

Oui, mais voilà, l’ASSE vit une saison compliquée de bout en bout. Devant leur public, les Verts concédaient l’ouverture du score par l’intermédiaire d’Hamza Shaki. L’homme providentiel de cette fin d’exercice à Sainté, Mady Camara, redonnait de l’espoir aux siens en égalisant à quelques minutes du terme. Finalement, aucune des deux écuries ne parvenait à se détacher au score et les tirs au but ont donc dû les départager.

Et à ce petit jeu-là, Auxerre commençait de la meilleure des manières puisque Donovan Léon, son portier, arrêtait le tout premier TAB de l’ASSE signé Ryad Boudebouz. De quoi parfaitement lancer le pensionnaire de deuxième division. Une courte avance qui ne bougea pas tout au long des différents tireurs, ce qui permit à l’AJA de valider son accession au sein de l’élite hexagonale dix ans après avoir été relégué.

Des images terribles à Geoffroy Guichard

Cela condamne ainsi Saint-Etienne, un club ô combien historique de la Ligue 1, à passer par la case Ligue 2 après 18 saisons consécutives dans l’élite. Un état de fait qui a largement fait dégoupiller les supporters de l’ASSE. En effet, au sortir de ce match, on a assisté à des scènes dramatiques suite à un envahissement de terrain. Affrontements, jets de fumigènes, joueurs pris à partie… une bien triste soirée à laquelle Saint-Etienne a réagi dans la foulée via un communiqué cinglant. La lumière sera faite et les décisions prises afin de condamner les agisseurs.

Hamouma envoie Saint-Étienne en barrages.
Hamouma envoie Saint-Étienne en barrages. (Icon Sport)

« En dépit d’un dispositif exceptionnel et renforcé, de près de 500 agents, de nombreux supporters ont envahi la pelouse au coup de sifflet final de la rencontre contre l’AJ Auxerre. Certains se sont rendus ensuite coupables de plusieurs dégradations et d’actes de violence en direction des acteurs du jeu, des agents de sécurité, des forces de l’ordre et du public de la tribune Pierre-Faurand. L’ASSE condamne fermement ces agissements, apporte tout son soutien aux personnes touchées et entamera les procédures judiciaires qui s’imposent », peut-on notamment lire sur le communiqué officiel du club.

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Saint-Étienne (ASSE)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires