dans

ASSE : Dupraz, consterné après la défaites des Verts contre Reims

Le coach stéphanois était abattu.

Pascal Dupraz a été menacé de mort lors de son passage à l'AS Saint-Etienne. Icon Sport
Pascal Dupraz a été menacé de mort lors de son passage à l'AS Saint-Etienne. Icon Sport

En conférence de presse, Pascal Dupraz a eu du mal à trouver les mots après la défaite de l'AS Saint-Étienne sur sa pelouse contre le Stade de Reims, qui envoie provisoirement les Verts en Ligue 2 avant la dernière journée de championnat. Plus

Dupraz hallucine des carences de ses joueurs

L’AS Saint-Étienne a perdu gros cette semaine. Battue par Nice après avoir pourtant mené 2-0 à l’Allianz Riviera, l’ASSE a sombré à Geoffroy Guichard contre le Stade de Reims (1-2). Une défaite qui fait mal aux joueurs de Pascal Dupraz, désormais 19ème de Ligue 1 après la victoire de Metz contre Angers. En conférence de presse, le coach stéphanois peinait à trouver les mots, et a notamment pointé du doigt les carences défensives et physiques de ses joueurs.

« C’est la consternation qui prédomine […] On est mené au score car défensivement nous n’avons pas les bonnes réponses. Nous sommes revenus logiquement et nous aurions pu prendre l’avantage. Après la mi-temps, ce sont toujours les mêmes carences qui reviennent, notamment athlétiques. Elles sont ahurissantes. Trop de joueurs n’ont pas les aptitudes athlétiques pour répondre aux exigences de la Ligue 1. Les joueurs ne lâchent pas, mais il n’y a pas l’essence dans le moteur, ni la cylindrée. »

Pascal Dupraz, entraîneur de l’ASSE, en conférence de presse

Une finale à Nantes… et les yeux à Paris

Pour autant, tout n’est pas fini pour les Verts. Et si les supporters stéphanois ne semblent plus y croire, ils peuvent encore espérer une place de barragistes. Pour cela, il faudra prendre des points à Nantes, qui n’a plus rien à jouer, et espérer une victoire plus que probable du PSG contre le FC Metz au Parc des Princes.

L'ASSE proche de la Ligue 2. Icon Sport
L’ASSE proche de la Ligue 2. Icon Sport

Les Parisiens ont déroulé contre Montpellier à la Mosson et voudront bien finir leur saison de Ligue 1. Il reste donc une journée d’espoir pour le peuple vert, anéanti après la défaite contre Reims, alors que Geoffroy Guichard était contraint à un huis clos, et pourrait également être sanctionné en cas de barrages. La réponse sera donnée le 18 mai prochain par la Commission de discipline. Pour le moment, après Bordeaux, c’est un autre monument du football français qui est en grand danger. Pascal Dupraz parviendra-t-il à sauver l’ASSE d’une relégation en Ligue 2 ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Saint-Étienne (ASSE)
Personne(s) lié(s) à cet article : Pascal Dupraz
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires