dans

ASSE : le prince cambodgien Norodom Ravichak se déclare candidat à la reprise du club

Du côté du club, on espère aboutir rapidement à la vente

Alors qu'ils souhaitent vendre le club depuis plusieurs raisons, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer disposent de plusieurs repreneurs potentiels (iconsport)
Alors qu'ils souhaitent vendre le club depuis plusieurs raisons, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer disposent de plusieurs repreneurs potentiels (iconsport)

Dans un entretien accordé à la radio RFI, le prince et homme d’affaires cambodgien Norodom Ravichak s’est ouvertement déclaré candidat à la reprise de l’ASSE. Son projet n'est toutefois pas le seul étudié par les dirigeants des Verts. Plus

Trois projets de reprise sur le bureau des Verts

L’AS Saint-Étienne cherche repreneur. Depuis plusieurs années maintenant, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, coactionnaires des Verts, souhaitent passer la main. Et alors que plusieurs tentatives de reprise ont échoué ces dernières saisons, il se pourrait que le club du Forez soit entré dans une phase décisive quant à son futur immédiat. Selon les informations de L’Équipe, rappelées dans son édition du lundi 20 septembre, trois projets de reprise sont sur le bureau des dirigeants de l’ASSE. Le premier est porté par le fonds d’investissement américain Terrapin Partners. Le deuxième par l’entrepreneur local Olivier Markarian qui a les faveurs de Romeyer. Enfin, Caïazzo accorde lui du crédit au troisième projet, celui de Norodom Ravichak.

Ravichak veut « s’investir à long terme » à Saint-Etienne

Prince et homme d’affaires cambodgien, ce dernier a révélé son intérêt pour le club de Ligue 1, dans une situation sportive périlleuse, auprès du média RFI. Sur les ondes de la radio, celui qui se décrit comme « un passionné de football » dévoile son « but de prendre soin de Saint-Etienne et de tous ceux qui œuvrent pour que ce club retrouve la place qui est la sienne dans le football français et européen. » Celui qui est né en Chine en 1974 expose ensuite son projet pour l’ASSE, expliquant avoir « des partenaires solides » et souhaiter venir à Saint-Etienne « pour s’investir à long terme » tout en assurant apporter « des moyens suffisants pour réaliser ces ambitions et permettre à Saint-Étienne de retrouver sa splendeur. »

En difficulté sportivement, l'ASSE a besoin de fonds pour pouvoir se renforcer cet hiver (iconsport)
En difficulté sportivement, l’ASSE a besoin de fonds pour pouvoir se renforcer cet hiver (iconsport)

À Saint-Etienne, une réunion prévue ce mardi 21 septembre

D’après les informations de L’Équipe, Norodom Ravichak a déposé une lettre de garantie bancaire à hauteur de 100 millions d’euros vendredi dernier conformément au cahier des charges. Alors qu’il espère que les choses pourront se débloquer « le plus rapidement possible », le Cambodgien va désormais devoir se montrer plus convaincant que ses concurrents au rachat.

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer espèrent aboutir le plus rapidement possible à la vente de l'ASSE (iconsport)
Bernard Caïazzo et Roland Romeyer espèrent aboutir le plus rapidement possible à la vente de l’ASSE (iconsport)

Une réunion a d’ailleurs été avancée à ce mardi 21 septembre entre les dirigeants stéphanois et KMPG, cabinet d’audit et de conseil en charge de l’étude des candidatures. Du côté du club aussi, on souhaiterait que la vente aboutisse le plus tôt possible. Alors que le mercato d’hiver ouvrira début janvier, Claude Puel aura besoin de renforts alors que nombre de ses joueurs rejoindront les sélections africaines pour disputer la Coupe d’Afrique des nations. Pour le moment, les Verts n’ont pas les moyens de satisfaire leur entraîneur…

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires