dans

AS Roma, Mercato : Steven Nzonzi ne rejoindra pas Laurent Blanc au Qatar

Le champion du monde semble condamné à connaître une première partie de saison blanche…

Steven N'Zonzi ne rejoindra pas l'Al Rayyan de Laurent Blanc. Icon Sport
Steven N'Zonzi ne rejoindra pas l'Al Rayyan de Laurent Blanc. Icon Sport

Un temps annoncé du côté du Qatar et de Al-Rayyan, Steven Nzonzi ne prendra pas la direction du Golfe. Le milieu international français va commencer la saison avec l'AS Rome. Plus

Nzonzi ne retrouvera pas Laurent Blanc

La carrière de Steven Nzonzi aurait pu se poursuivre au Qatar, mais il n’en sera rien. Poussé vers la sortie par José Mourinho à l’AS Rome, le milieu international français était en négociations avancées avec Al-Rayyan. Le club qatari, entraîné par Laurent Blanc, voulait enrôler l’ancien Rennais pour en faire l’homme de base de son équipe.

Mais comme le révèle FootMercato, les négociations ont été stoppées entre Al-Rayyan et l’AS Rome. Les différentes parties prenantes n’ont pu trouver d’accord, obligeant Nzonzi à rester à Rome jusqu’au mois de janvier, au moins. Le Français devra s’armer de patience, puisque José Mourinho ne semble pas compter sur lui cette saison avec le club romain.

La Ligue 1 était aussi intéressée

Steven Nzonzi n’a plus qu’un an de contrat avec l’AS Rome avant d’être libre comme l’air. À 32 ans, et après une pige au Stade Rennais, le Français aurait aussi pu rester en Ligue 1 quelques mois de plus.

En effet, toujours selon FootMercato, l’Olympique de Marseille et le LOSC auraient voulu s’attacher les services du joueur formé au Paris Saint-Germain. L’OM s’était déjà considérablement renforcé au milieu de terrain avec les arrivées de Gerson ou encore Mattéo Guendouzi, mais aurait pu y ajouter la touche d’expérience et le calme de Nzonzi.

Après une saison en prêt à Rennes, Steven N'Zonzi a dû revenir à l'AS Rome. Icon Sport
Après une saison en prêt à Rennes, Steven N’Zonzi a dû revenir à l’AS Rome. Icon Sport

À Lille, le Français aurait retrouvé le président Olivier Létang, qui l’avait fait venir à Rennes quelques mois plus tôt. Là aussi, le LOSC aurait vu d’un bon œil l’incorporation du champion du monde 2018, gage d’expérience et de qualité. Mais aucun des deux clubs français n’est allé plus loin dans les négociations. Une porte de sortie en moins pour l’ancien joueur de Stoke City et du Séville FC.

Désormais, Steven Nzonzi devra manger son pain noir à Rome, en attendant une nouvelle opportunité en janvier prochain. Il pourra alors négocier avec l’équipe de son choix. D’ici là, n’entrant pas dans les plans de José Mourinho, il ne devrait pas jouir de beaucoup de temps de jeu.

Personne(s) lié(s) à cet article : Steven Nzonzi
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires