dans

ASM, Tchouaméni : « Je n’ai pas envie de finir comme un joueur lambda »

Le milieu de terrain veut laisser une trace.

Aurélien Tchouaméni veut marquer le football (iconsport)
Aurélien Tchouaméni veut marquer le football (iconsport)

Lors d’une interview accordée à L’Equipe, Aurélien Tchouaméni s’est exprimé sur sa saison sous les couleurs de Monaco et sur les rumeurs de départ l’été prochain. Plus

Tchouaméni, une montée en puissance qui ne passe pas inaperçue

Depuis le début de la saison, Aurélien Tchouaméni au cœur du milieu de terrain de l’AS Monaco, à tel point qu’il a l’occasion d’être appelé par Didier Deschamps en Équipe de France. Une montée en puissance pas vraiment surprenante pour un joueur promis à un bel avenir depuis maintenant plusieurs années. Pour autant, le jeune joueur reste calme et garde les pieds sur terre.

« Les adversaires me surveillent plus mais pas grand-chose n’a changé en club. L’année dernière, je jouais déjà beaucoup et c’est naturel pour moi de « leader », de donner des consignes. Jouer avec les Bleus ne change pas ma manière de jouer ou de parler à mes coéquipiers, et réciproquement. Si Youss’ (Fofana, partenaire au milieu) n’apprécie pas ce que je fais, il sera le premier à me le dire. Dans ce groupe, on se dit toujours les choses entre quatre-z-yeux. Mon entourage et le coach (Niko Kovac) m’ont permis de redescendre sur terre rapidement. Après la victoire en Ligue des nations, j’ai savouré quelques jours, car, sinon, tu vas être un éternel insatisfait.

L’Equipe
Aurélien Tchouaméni sous le maillot de l'AS Monaco (iconsport)
Aurélien Tchouaméni sous le maillot de l’AS Monaco (iconsport)

Il a la tête seulement à Monaco

Depuis plusieurs semaines, de nombreux médias pensent savoir qu’Aurélien Tchouaméni quittera l’AS Monaco l’été prochain. Forcement ambitieux, le milieu de terrain compte évoluer un jour pour les plus grands clubs européens, mais reste, pour le moment, concentré sur Monaco.

« J’ai des objectifs, des rêves, l’envie de jouer pour les meilleurs clubs, de gagner des titres, d’impacter mon sport, mon poste. Je veux qu’on se rappelle de moi pour des choses positives. J’ai envie de laisser une trace. Ce n’est pas juste jouer au foot, gagner de l’argent, des titres par-ci par-là, et après faire autre chose de ma vie. Je n’ai pas envie de finir ma carrière comme un joueur lambda, et qu’on m’oublie. Quand j’ai commencé à Bordeaux, on se demandait déjà tous les étés si Aurélien Tchouaméni allait partir dans un club plus huppé. En 2018, les médias parlaient déjà de la Juve, du Milan. Je sais pertinemment que la vérité d’octobre n’est pas forcément celle de juin. Si je commence à penser que je vais partir, ça va se voir direct sur le terrain. »

À seulement 21 ans, Aurélien Tchouaméni est suivi de très près par plusieurs grosses écuries européennes, dont le Paris Saint-Germain.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires