dans

Arsène Wenger avoue avoir été approché par le PSG !

Au moment du rachat par les Qataris…

Arsène Wenger avait été courtisé par les Qataris au moment du rachat. (Icon Sport)
Arsène Wenger avait été courtisé par les Qataris au moment du rachat. (Icon Sport)

Dans une interview donnée à Canal+, Arsène Wenger a révélé avoir été approché par le PSG au moment du rachat du club par les Qataris en 2011. Mais il explique être un homme de parole. Plus

Et si Arsène Wenger avait été le premier entraîneur de l’ère Qatari ?

Aujourd’hui, ce n’est pas loin de ressembler à une utopie. Pourtant, il y a plus de 10 ans lors du rachat du club parisien par les Qataris, Arsène Wenger aurait bel et bien pu être la figure de proue de ce nouveau club. Le manager français, après avoir révélé qu’il n’y avait aucun contact, à l’heure actuelle, avec le PSG, a néanmoins avoué qu’il avait déjà été approché par le club de la capitale.

« C’était dans les tuyaux très souvent parce que j’étais au départ de l’aventure quand le Qatar a repris le PSG » a révélé le natif de Strasbourg au micro de Canal+. L’ère Qatari aurait donc pu ne pas commencer par Carlo Ancelotti mais bel et bien par l’arrivée du manager d’Arsenal de l’époque, Arsène Wenger.

Il explique cependant être un homme de parole

Toutefois, Arsène Wenger a donné les raisons de sa non-venue au PSG à cette époque-là. Pour lui, il était question d’engagement. « Pourquoi ça ne s’est pas fait ? Parce que j’étais dans des contrats. J’ai été élevé en disant quand tu donnes ta parole, tu restes, quand tu signes un contrat, tu le respectes. »

Arsène Wenger a évoqué son intérêt pour le PSG. (Icon Sport)
Arsène Wenger a évoqué son intérêt pour le PSG. (Icon Sport)

Il n’aurait en tout cas pas forcément apprécié être au cœur d’un nouveau projet aussi imposant que celui du PSG par les Qataris. « À l’époque, le Paris Saint-Germain était à vendre pour pas très cher, 40 ou 50 millions d’euros, a déclaré l’ancien entraîneur d’Arsenal. C’était une bonne affaire, mais le problème après… c’était d’investir beaucoup, beaucoup d’argent. Moi, j’ai toujours pensé qu’il était anormal qu’une ville comme Paris n’ait pas une grande équipe. C’est très bien que cela ait été modifié. » En tout cas, son nom continue de circuler dans des rumeurs l’envoyant au PSG avec Zinédine Zidane…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Arsène Wenger
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires