dans

Andrés Iniesta : l’ancienne légende du Barça, blessée, a « encore plus envie de continuer à jouer »

Pour notre plus grand bonheur

Andrés Iniesta a 36 ans et une blessure sérieuse qui le nargue. Mais il assure ne pas vouloir prendre sa retraite et avoir encore plus faim de jeu. Photo Icon Sport
Andrés Iniesta a 36 ans et une blessure sérieuse qui le nargue. Mais il assure ne pas vouloir prendre sa retraite et avoir encore plus faim de jeu. Photo Icon Sport

A 36 ans, Andrés Iniesta n'en a pas fini avec le football. Sa blessure contractée en décembre 2020 doit encore le tenir éloigné des terrains pendant deux mois et demi. Mais l'actuel joueur du Vissel Kobe (Japon) pense déjà à son retour et semble plus remonté que jamais à l'idée de retâter du ballon. Plus

A 36 ans, il n’a peut-être pas les capacités physiques exceptionnelles de Cristiano Ronaldo pour rester performant au top niveau, mais Andrés Iniesta est toujours là. Au niveau de la motivation et de la soif de football, en tout cas.

Depuis la mi-décembre 2020, le joueur du Vissel Kobe (Japon) n’est plus apparu sur les terrains. Et il devra encore patienter deux mois et demi environ pour regoûter aux matchs. La faute à une blessure à la cuisse assez grave, qui l’avait contraint à se faire opérer le 16 décembre 2020.

Andrés Iniesta en 2019 avec le Vissel Kobe
Andrés Iniesta en 2019 avec le Vissel Kobe. Photo Icon Sport

Andrés Iniesta en veut toujours, et plus que jamais

Ce gros coup dur à son âge en aurait découragé plus d’un. Mais pas Iniesta. Lors d’un entretien vidéo avec LaLiga, ce mardi 2 mars, le génie espagnol a assuré ne pas penser à la retraite. Mieux : ses soucis physiques semblent même avoir décuplé sa faim de football.

Après avoir été absent pendant un moment à cause d’une blessure, je ressens le désir de continuer à jouer. Être blessé m’a donné encore plus envie de continuer. C’est sur cela que je suis focalisé.

Andrés Iniesta, à LaLiga

Dans son malheur, Iniesta a eu un peu de chance. Son équipe, le Vissel Kobe, vient tout juste de redémarrer le championnat japonais. La blessure de l’ancienne star du Barça étant intervenue à la fin de la saison dernière, il a pu bénéficier d’un mois et demi de trêve sans manquer à son équipe (hormis lors de la demi-finale de Ligue des champions asiatique, perdue par le Vissel Kobe en décembre dernier).

Iniesta futur entraîneur ?

Questionné sur son avenir, Andrés Iniesta s’est montré évasif. Un signe, encore une fois, qu’il ne pense pas à son après-carrière et qu’il reste fixé sur ses crampons. Mais le champion du monde 2010 a toutefois confié son souhait de tenter de devenir entraîneur dans le futur.

Je ne sais pas si je serai entraîneur ou pas… Mais j’aimerais me préparer et essayer.

Andrés Iniesta, à LaLiga
Andrés Iniesta en 2018 avec le Barça
En mai 2018, Andrés Iniesta disputait encore le Clasico avec le Barça contre le Real. Cétait sa dernière saison chez les Blaugrana avant de rejoindre le Japon. Photo Icon Sport

Et pourquoi pas suivre un destin à la Xavi, son ex-partenaire de légende chez les Blaugrana et en équipe d’Espagne, qui s’est lancé comme entraîneur au Qatar avant de prendre, peut-être bientôt, les rênes du Barça ?

Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires