dans

Ancien conseiller de Griezmann, Eric Olhats mis en examen pour atteinte sexuelle sur mineure

Pour des faits vieux de 30 ans.

Marc Olhats, mis en examen pour atteintes sexuelles sur mineurs. / Icon Sport
Marc Olhats, mis en examen pour atteintes sexuelles sur mineurs. / Icon Sport

Eric Olhats, recruteur et ancien conseiller d’Antoine Griezmann, vient d’être mis en examen et placé en détention pour agression sexuelle sur mineurs de moins de 15 ans. Plus

Olhats d’abord en garde à vue

Depuis mercredi 11 mai, Eric Olhats, recruteur pour différents clubs et ancien conseiller d’Antoine Griezmann, avait été placé en garde à vue pour des accusations d’agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans. Après un peu moins de deux jours passés derrière les barreaux, ce dernier s’est vu mis en examen par le procureur de la République. Eric Olhats est accusé, en outre, de détention d’images à caractère pornographique de mineur. 

Présumé innocent, Eric Olhats risque tout de même une peine de prison allant jusqu’à 10 ans. L’ancien conseiller de Griezmann a par la suite été placé en détention. Il ne reste donc plus qu’à attendre son procès pour connaître le jugement. En outre, les faits dont il est question ici remonteraient à plusieurs dizaines d’années.

Des faits vieux de 30 ans

Les faits présumés dateraient des années 1990 jusqu’au début des années 2000. Si l’histoire n’est médiatisée que maintenant, c’est parce qu’Eric Olhats a fait l’objet d’une plainte très récente. En effet, la plainte date du mois d’août 2021. Malgré tout, l’ancien conseiller d’Antoine Griezmann continue de contester les faits. Plusieurs plaintes avaient déjà été reçues, notamment pour des faits d’atteintes sexuelles sur mineurs entre 1998 et 1999.

Eric Olhats, sous les couleurs du Stade Rennais. / Icon Sport
Eric Olhats, sous les couleurs du Stade Rennais. / Icon Sport

Il y a trois ans, l’affaire avait pu ressurgir grâce à la réception d’un courrier anonyme au Parquet de Bayonne. Dans cette lettre, l’auteur expliquait qu’Olhats avait eu des gestes déplacés à l’égard de mineurs alors qu’il était entraîneur. Par conséquent, la police judiciaire de Bayonne s’était emparée du dossier. Il faudra donc attendre encore un petit peu avant de voir quelle sera la sentence pour l’ancien conseiller d’Antoine Griezmann.

Personne(s) lié(s) à cet article : Eric Olhats
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires