dans

À Bordeaux, Gérard Lopez est critiqué de tous les côtés

« Votre absence est inexcusable »

Gérard Lopez, principal responsable de la relégation ? (iconsport)
Gérard Lopez, principal responsable de la relégation ? (iconsport)

Gérard Lopez, le propriétaire des Girondins de Bordeaux, est sous le feu des critiques après la fin de saison du club qui va être relégué en Ligue 2. Plus

L’heure des règlements de compte approche chez les Girondins de Bordeaux. À une journée de la fin de saison de Ligue 1, Gérard Lopez apparaît aux yeux de beaucoup comme un des principaux responsables de la catastrophe imminente.

Une relégation inéluctable

Le match nul contre Lorient dans le cadre de la 37e journée de Ligue 1 n’offre qu’un bref répit aux Girondins de Bordeaux. C’est désormais presque acquis. À moins d’un scénario complètement ubuesque contre Brest le 21 mai prochain, les joueurs de Gérard Lopez seront relégués en Ligue 2 la saison prochaine. Depuis plusieurs semaines déjà, l’issue de la saison semblait inéluctable. Avec 3 points de retard sur Metz et une différence de 12 buts, c’est désormais (presque) acquis.

Selon L’Equipe, plusieurs partenaires des Girondins de Bordeaux n’hésitent désormais plus à critiquer ouvertement le dirigeant du club. Gérard Lopez, qui a acquis le club l’été dernier, est considéré comme étant l’un des principaux responsables de la relégation en Ligue 2. C’est ce qui ressort d’une lettre qui a été adressée par des partenaires du club au dirigeant.

« Nous observons que, depuis le jour de votre arrivée, vous avez souhaité tenir le rôle de président-directeur général. Malheureusement, cette fonction primordiale à la réussite d’une équipe a été délaissée, négligée pour finalement ne jamais être endossée. Vous avez, nous le pensons, participé grandement à ce naufrage collectif des Girondins. Ce navire a coulé lentement sous vos yeux détournés et sous les nôtres ébahis.« 

La lettre des partenaires dans L’Equipe.
Il n'y a plus d'espoir pour les Girondins de Bordeaux (iconsport)
Il n’y a plus d’espoir pour les Girondins de Bordeaux (iconsport)

Son absence médiatique et publique lors des moments importants n’y serait pas pour rien, estiment les partenaires du club.

« Votre absence à tous les niveaux, sur la scène médiatique, dans les tribunes, au centre du Haillan, mais surtout auprès des joueurs dans les moments difficiles ou décisifs est inexcusable.« 

Les partenaires dans la lettre relayée par L’Equipe.

Gérard Lopez sur la défensive

Lors de son arrivée l’été dernier, Gérard Lopez était considéré comme un sauveur par de nombreux observateurs. En effet, le club était alors sous la menace d’une relégation par la DNCG. Mais son image s’est étiolée au fil des mois. Un an après, il n’est pas resté silencieux face aux attaques. Après avoir rappelé la situation du club lors de son arrivée, l’ancien patron du LOSC a dénoncé des « fantasmes » et a affirmé que même si sa présence n’était pas de « forme exubérante », elle était « très forte ». Il a aussi reconnu le besoin d’adapter la nouvelle structure du club.

Gérard Lopez refuse en revanche de « céder à la pression de qui que ce soit et sans faire de choix hasardeux pour satisfaire des intérêts particuliers ». Il affirme aussi être « plus déterminé que jamais » tout en comprenant la colère des supporters. Enfin, il devrait bientôt prendre la parole pour « sauver le club ».

Gérard Lopez l’a déjà dit. Il n’envisage absolument pas l’hypothèse d’un départ. Mieux encore, il aurait déjà préparé un plan pour la saison prochaine. La relégation en Ligue 2 aura notamment de lourdes conséquences financières pour le club. Une centaine d’emplois pourrait être supprimée et le budget réduit de 104 à 30 millions. L’objectif pourrait donc être tenté de conserver les jeunes tout en se séparant des gros salaires. Anel Ahmedhodzic et Danylo Ignatenko font ainsi partie des priorités pour la saison en Ligue 2. Reste désormais à savoir s’ils auront envie de rester aux Girondins de Bordeaux où l’ambiance s’annonce électrique.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Girondins de Bordeaux
Personne(s) lié(s) à cet article : Gérard Lopez
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires