dans

12 juillet 1998, 24 ans du premier sacre mondial de l’équipe de France

Le jour de gloire était arrivé.

24 ans du titre mondial de l'équipe de France. Icon Sport
24 ans du titre mondial de l'équipe de France. Icon Sport

Il y a 24 ans, le 12 juillet 1998, l'équipe de France remportait la première Coupe du monde de son histoire contre le Brésil au stade de France. La génération des Zidane, Desailly, Lizarazu et bien entendu Deschamps aura ouvert la voie à celle de 2018. Plus

La France, pour l’éternité

24 ans déjà que l’équipe de France remportait sa première Coupe du monde. 24 ans que Zinédine Zidane s’élevait dans le ciel du stade de France pour inscrire un doublé de la tête avant qu’Emmanuel Petit n’inscrive le troisième et dernier but des Bleus. Autant d’années que Didier Deschamps brandissait fièrement le trophée aux côtés de Jacques Chirac. Une autre époque, mais aussi vite passe le temps, il est important de ne pas oublier ceux qui ont fait l’histoire du sport français et du football.

Zinédine Zidane, buteur avec l'équipe de France en finale de la Coupe du monde 1998. Icon Sport
Zinédine Zidane, buteur avec l’équipe de France en finale de la Coupe du monde 1998. Icon Sport

Ceux qui face au Brésil de Ronaldo, Roberto Carlos, Leonardo ou encore Bebeto, ont su faire le match parfait pour donner à la France sa première étoile, quelques années après le fiasco du Parc des Princes contre la Bulgarie. Une revanche pour les Bleus, portés par un grand Zinédine Zidane en finale, auteur d’un doublé.

De Zidane à Mbappé

Cette génération de joueurs, qui ont ensuite raflé l’Euro en 2000, aura eu le mérite de décomplexer les suivantes. Et si toutes n’ont pas eu le bonheur de soulever un trophée mondial, ils auront forcément inspiré la génération 2018. 20 ans après le sacre de Didier Deschamps en tant que joueur, c’est avec le costume d’entraîneur que DD a remporté le Graal. En 20 ans, il est passé de Zizou à Mbappé, tous les porteurs du numéro 10, et tous les deux buteurs en finale de Coupe du monde. Le joueur du PSG, lui, avait inscrit le quatrième et dernier but français face à la Croatie sous la pluie de Moscou.

En 1998, il faisait beau et chaud en France lorsque l’arbitre de la rencontre a sifflé le coup de sifflet final pour donner aux Bleus la tant désirée première étoile. Des étoiles, les Français en ont eu plein les yeux lorsqu’ils regardaient en boucle la cassette vidéo (époque oblige) retraçant le parcours des hommes d’Aimé Jacquet jusqu’à la finale. Afrique du Sud, Arabie Saoudite, Danemark, Paraguay, Italie, Croatie et Brésil. Neuf buteurs différents, de Dugarry à Emmanuel Petit. 23 joueurs entrés dans la légende. Parce que comme le disait Didier Deschamps à ses joueurs en 2018, un titre de champion du monde, c’est pour toute une vie.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires