dans

Rien ne va plus entre Antonio Conte (Inter) et la Juventus

Au football comme à la guerre

LaPresse / Icon Sport

Le match Inter Milan - Juventus, mardi soir, a donné naissance à une scène ubuesque en Italie. La faute à l'entraîneur intériste Antonio Conte, particulièrement remonté. Plus

C’est une séquence qui devrait probablement avoir des conséquences extra-sportives. Mardi soir, lors du match entre l’Inter Milan et la Juventus, l’entraîneur des Nerazzurri Antonio Conte a échangé des mots violents avec le président du club turinois Andrea Agnelli.

Que s’est-il passé sur le terrain ?

Sur le terrain, la rencontre s’est terminée par un match nul (0-0), en demi-finale retour de Coupe d’Italie. La Juventus, particulièrement impressionnante en défense, avait fait le plus dur en s’imposant au match aller (2-1). En tenant un score nul et vierge, les Bianconeri ont donc composté leur billet pour la finale.

🇮🇹 La Juve en finale de la Coupe d'Italie ! 👌Les Bianconeri ont livré un chef d'oeuvre de prestation défensive pour calmer l'Inter (0-0). Ils se qualifient grâce à leur victoire 2-1 à l'aller 😎

Posted by La beauté du Football on Tuesday, February 9, 2021

Mais ce n’est sans doute pas ce que retiendront beaucoup d’observateurs de la rencontre. En effet, comme on peut le découvrir en vidéo ci-dessous, Antonio Conte et Andrea Agnelli semblent tout proches d’en venir aux mains. On peut voir l’entraîneur italien insulter le banc turinois, sans savoir vraiment à qui il s’adresse, puis faire un doigt d’honneur. De son côté, le président du club de Turin aurait eu des mots peu amènes à l’égard de Conte.

Ton doigt, tu peux te le mettre dans le c…

Antonio Conte, l’amour perdu

Cette séquence devenue virale pourrait donner lieu à une procédure de la part de la Fédération italienne de football. Antonio Conte, interrogé après la rencontre, n’a pas mâché ses mots : « il faudrait être mieux éduqué et avoir davantage de respect et de sportivité », a-t-il sifflé en allusion à Agnelli. Quant à Andrea Pirlo, l’entraîneur de la Juventus et ancien joueur légendaire du club, il a assuré n’avoir pas vu la scène et être retourné rapidement aux vestiaires.

Auparavant, le président de la Juventus Andrea Agnelli (à gauche) et l’entraîneur de l’Inter Antonio Conte (à droite) étaient plutôt proches – IPP / Icon Sport

Pourtant, il y a quelques années, les relations étaient au beau fixe entre Andrea Agnelli et Antonio Conte… entraîneur de la Juve entre 2011 et 2014. C’est le président turinois qui avait poussé pour la venue de l’ancien international italien, et avec succès : Conte a remporté trois titres de champion d’Italie consécutifs avec la « Vieille Dame ». Largement de quoi convaincre la Fédération italienne d’en faire le sélectionneur de l’équipe nationale. Mais Agnelli n’a pas vraiment goûté ce départ inattendu. Les relations entre les deux hommes se sont ainsi dégradées. Et le temps ne semble pas les avoir apaisées, bien au contraire…

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Caen-PSG : Yacine Bammou, ancien vendeur à la boutique du club, retrouve le PSG

Paul Gascoigne : ses surprenantes méthodes pour troubler ses adversaires