dans

Cristiano Ronaldo et la Juventus ? Un « échec » pour Antonio Cassano

«Tout le monde marque en Italie»

Cristiano Ronaldo est à nouveau la cible de critiques, en provenance d’Antonio Cassano cette fois. Photo Icon Sport

Cristiano Ronaldo est-il au niveau attendu à la Juventus ? Pas vraiment selon une ancienne référence du ballon rond italien, Antonio Cassano. Explications. Plus

Cristiano Ronaldo a posé ses valises à la Juventus en 2018. Mais l’attaquant portugais de 36 ans, toujours considéré comme l’un des meilleurs joueurs du monde, est-il vraiment à la hauteur de sa réputation en Italie ?

Cristiano Ronaldo, un bilan flatteur en Italie, moins en Europe

Cinq Ballon d’Or, de nombreux trophées individuels et collectifs… Le palmarès de Cristiano Ronaldo ne peut laisser personne insensible. Et depuis son arrivée à la Juventus, « CR7 » continue de faire des étincelles face au but, comme le prouvent ses 91 buts (et 18 passes décisives) en 118 matches avec la Vieille Dame. Il a aussi récemment dépassé le record de buts en carrière auparavant établi par Pelé.

Mais est-ce vraiment suffisant pour un joueur de son calibre ? La Juventus attend de Cristiano Ronaldo qu’il porte le club vers les sommets. Et si la Vieille Dame est restée maître du jeu en Italie (deux nouveaux titres de Serie A en 2019 et 2020), cela ne lui suffit pas. C’est avant tout pour retrouver sa gloire en Coupe d’Europe que la Juve compte sur « CR7 ».

Cristiano Ronaldo, meilleur buteur de Serie A cette saison, mais toujours pas assez décisif en Ligue des champions. Photo Icon Sport

Or, de ce côté-là, le bilan est médiocre. La Juventus s’est fait sortir contre des formations bien inférieures sur le papier en Ligue des champions. L’Ajax en quarts en 2018/2019, et Lyon en huitièmes la saison dernière. Et cette saison, les Bianconeri sont mal embarqués après avoir perdu leur 8e de finale aller contre Porto (1-2).

Antonio Cassano dégaine

Et c’est bien ce que reproche Antonio Cassano, l’ancien célèbre milieu offensif italien (515 matchs entre 1999 et 2017), à Cristiano Ronaldo.

La Juventus a signé Cristiano pour remporter la Ligue des champions, mais fait pire qu’avant. Le championnat a également été gagné sans lui. Il continuera à marquer des buts, mais pour moi, ça reste un échec sur ces trois dernières années.

Antonio Cassano au Corriere dello Sport
Antonio Cassano en 2014 avec le maillot italien. Icon Sport

Pour lui, même les buts marqués par Cristiano Ronaldo ne voudraient pas dire grand-chose.

J’ai un raisonnement assez simple. Depuis quelques années maintenant, au moins sept joueurs ont ponctuellement dépassé les 20 buts par saison en Italie. Ronaldo a atteint les 25 buts dans sa meilleure saison. Une blague, allez! Tout le monde marque, les défenses font rire.

Antonio Cassano au Corriere dello Sport

En creux, au-delà de Cristiano Ronaldo, l’ancien attaquant vise le niveau du football italien, autrefois loué pour sa science tactique et sa solidité défensive (le fameux catenaccio).

De nombreuses critiques en Italie

Pour Cristiano Ronaldo, le problème est que ce ne sont pas les premières critiques qu’il reçoit de l’autre côté des Alpes. Si son incapacité à permettre à la Juventus de passer un cap en Ligue des Champions lui est souvent reproché, c’est aussi son absence de volonté d’apprendre l’italien, considéré comme un manque de respect, qui ne passent pas en Italie. Par le passé, c’est aussi sa légèreté vis-à-vis du respect du protocole sanitaire mis en place face au coronavirus qui lui avait valu des critiques.

Est-il l’heure du départ pour Cristiano Ronaldo ? IPP / Icon Sport

Pour celui qui a récemment promis à ses fans de continuer à se donner à 100% jusqu’à la retraite, l’avenir ne s’écrit probablement plus du côté de la Juventus. Cela ne devrait pas forcément faire peur à Cristiano Ronaldo, alors que son nom est toujours associé à certains des plus grands clubs du continent. Et puis si le challenge américain le tente, David Beckham a bien une place à lui offrir… En attendant, Cristiano Ronaldo est le meilleur buteur de Serie A avec 20 buts, preuve qu’il a encore bien des arguments à faire valoir.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FC Metz : L’Europe en point de mire pour le club grenat ?

Lille-Marseille : ce LOSC a une belle tête de champion