dans

Equipe de France : Karim Benzema, comme si de rien n’était…

Sa réintégration aurait pu prendre des mois… mais « KB19 » a déjà réussi sa mission impossible avant l’Euro !

Karim Benzema a réussi son retour avec les Bleus contre le pays de Galles (3-0). Icon Sport
Karim Benzema a réussi son retour avec les Bleus contre le pays de Galles (3-0). Icon Sport

Karim Benzema a réussi son retour en équipe de France contre le pays de Galles (3-0), mercredi 2 juin, faisant paraître facile une tâche qui s'annonçait herculéenne... Plus

Ça y est, il est déjà (ré)adopté. Après seulement 90 minutes lors d’un banal match de préparation contre le pays de Galles (3-0), Karim Benzema a retrouvé sa place chez les Bleus comme si de rien n’était. Le chantier était pourtant immense, après cinq ans d’absence. Cinq ans lors desquels l’équipe de France est devenue championne du monde sans lui. Cinq ans lors desquels un projet de jeu s’est affirmé sans lui. Pour Benzema, donc, il y avait tout à reconstruire ou presque.

Karim Benzema n'avait plus porté le maillot des Bleus depuis cinq ans. Une éternité... Icon Sport
Karim Benzema n’avait plus porté le maillot des Bleus depuis cinq ans. Une éternité… Icon Sport

Il fallait trouver ses marques dans ce groupe, trouver sa place dans ce collectif, trouver des automatismes et des repères avec ses coéquipiers. S’adapter, s’intégrer, sans froisser les égos comme celui d’un Antoine Griezmann devenu la pierre angulaire du jeu des Bleus en son absence. Cette tâche herculéenne, qui peut prendre des mois et parfois des années, Karim Benzema semble l’avoir déjà accomplie. Comme si cela paraissait facile…

Benzema a trouvé sa place dans le jeu des Bleus

Il serait erroné de crier victoire trop vite, mais Karim Benzema a déjà réussi à lever une bonne partie des doutes émis à son sujet. A-t-il déréglé le jeu de l’équipe de France par son profil de faux n°9, loin des caractéristiques d’un Olivier Giroud ou d’un Kylian Mbappé en pointe ? Non. Les Bleus ont au contraire pris plaisir à le trouver dans le cœur du jeu. Benzema a apporté du liant aux attaques, libérant ainsi une place pour Griezmann et Mbappé dans des zones de danger près de la défense.

Karim Benzema a parfois décroché, comme il adore le faire, pour être à la construction des actions. Icon Sport
Karim Benzema a parfois décroché, comme il adore le faire, pour être à la construction des actions. Icon Sport

« J’ai eu de très bonnes sensations, avec une bonne semaine de travail et de physique. Ça monte en puissance. C’était une saison difficile, avec la répétition des matchs. Je me suis bien senti, je suis monté en puissance, c’est de bonne augure pour la suite. »

Karim Benzema au micro de TF1 après la rencontre

Une entente très prometteuse avec Griezmann et Mbappé

Benzema a-t-il « étouffé » Antoine Griezmann – et Kylian Mbappé dans une moindre mesure – en venant jouer dans leur zones ? Non. Quand il fallait laisser ses deux compères construire à la base des actions, « KB19 » s’en est accommodé sans problème, venant faire office de contrepoids entre les défenseurs centraux. Mais le mérite en revient aussi au Barcelonais et au Parisien, qui ont accepté de laisser Benzema faire du Benzema dans leur pré-carré. Comme annoncé, le trio a été ubique, en mode caméléon, multipliant les permutations.

Karim Benzema n'a pas non plus hésité à rester au contact de ses défenseurs centraux pour libérer de l'espace à Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Icon Sport
Karim Benzema n’a pas non plus hésité à rester au contact de ses défenseurs centraux pour libérer de l’espace à Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Icon Sport

« On a tenté, surtout contre des équipes comme ça avec cinq défenseurs et un bloc très bas. C’est difficile, on va peaufiner ça à l’entraînement, mais on a fait un très bon match. On a tenté et c’est le plus important ».

Karim Benzema au micro de TF1 après la rencontre

Benzema au service des Bleus

Benzema a-t-il enfin ravivé des tensions dans le groupe France ? Non, trois fois non. Pour preuve, ce penalty qu’Antoine Griezmann aurait dû tirer mais que le n°7 des Bleus a laissé au Madrilène. Fort d’un état d’esprit irréprochable, Benzema ne s’est pas agacé de ne pas trouver la faille, lui qui en a pourtant eu l’occasion à de nombreuses reprises. Marquer ce but lui aurait fait tellement de bien, mais l’attaquant des Bleus n’en a pas fait une obsession, et il a d’ailleurs préféré mettre en avant les intentions collectives de son équipe après le match.

Karim Benzema, le leader de comportement des Bleus. Icon Sport
Karim Benzema, le leader de comportement des Bleus. Icon Sport

« Un match, c’est comme ça, l’essentiel est de se créer les occasions, gagner et faire mieux la prochaine fois« .

Karim Benzema au micro de TF1 après la rencontre

Karim Benzema a donc réussi son pari. Il y a cinq ans, tout le monde lui serait tombé dessus après un match sans but en équipe de France, a fortiori en manquant un penalty. Mais aujourd’hui, c’est plutôt un concert de réactions positives qui a salué sa performance. Car tout le monde avait bien conscience de l’ampleur de la tâche. Et Karim Benzema ne s’est pas seulement contenté de la mener à bien. Il a aussi déjà commencé à révolutionner le jeu d’une équipe de France qui en avait bien besoin. Comme si de rien n’était…

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !