dans

Deschamps : « Benzema ? Il n’y a rien de dramatique »

Rien de méchant pour Benzema.

Karim Benzema a dû céder sa place face à la Bulgarie (iconsport)
Karim Benzema a dû céder sa place face à la Bulgarie (iconsport)

Mardi soir, l’Équipe de France s’est facilement imposée face à la Bulgarie lors d’une rencontre amicale. Malheureusement, elle a aussi perdu Karim Benzema sur blessure. Après le match, Didier Deschamps s'est montré rassurant. Plus

Rien de grave pour Karim Benzema

De retour en Équipe de France après plusieurs années d’absence, Karim Benzema retrouvait le terrain depuis la rencontre face aux Pays de Galles il y a quelques jours. Titulaire en attaque contre la Bulgarie mardi soir, l’attaquant est sorti sur blessure, touché par une béquille. Heureusement, celle-ci ne serait pas grave puisque Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, s’est montré plutôt rassurant.

« Il a pris un coup, une béquille sur le vaste interne du genou (droit) et sur le muscle. Il sentait le muscle dur, il ne fallait pas prendre de risque. C’est pour ça qu’il est sorti. C’est un coup, il y a toujours pire dans la vie. J’ai un staff médical de haut niveau. On va faire ce qu’il faut et ne pas passer chaque jour en se demandant comment il va. Les fameux et désagréables impondérables sont là. C’est difficile à digérer, mais il faut faire avec. Aujourd’hui, il n’y a rien de dramatique. »

Point presse
Didier Deschamps a encouragé Karim Benzema après sa sortie sur blessure (iconsport)
Didier Deschamps a encouragé Karim Benzema après sa sortie sur blessure (iconsport)

Deschamps satisfait de la préparation

Bien en place, la France s’est logiquement imposée face à une équipe bulgare bien regroupée. Une victoire qui permet aux Bleus d’enchainer deux belles prestations lors des préparations et qui rend satisfait le sélectionneur tricolore.

« Les Gallois nous ont mis plus en difficulté que les Bulgares ce soir. Il y a une progression dans le travail et dans ce qu’on est capable de faire sur le terrain. C’était la dernière répétition, devant des supporters qui stimulent les joueurs. Dans les intentions et les attitudes, on est dans le vrai. Ça ne va pas nous donner de garanties. On a conscience d’avoir beaucoup de forces et de qualités. On aura besoin de tout ça pour ce qui nous attend. »

Mardi prochain, les choses sérieuses débuteront pour l’Équipe de France avec le premier match de l’Euro face à l’Allemagne.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !