dans

N’Golo Kanté, du championnat de National à l’équipe de France

Un parcours atypique pour un joueur hors du commun !

N'Golo Kanté, ici sous les couleurs de l'équipe de France (Icon Sport)
N'Golo Kanté, ici sous les couleurs de l'équipe de France (Icon Sport)

Champion du monde avec l'équipe de France en 2018, N'Golo Kanté jouait encore en National cinq ans plus tôt. Portrait d'un joueur à l'ascension aussi modeste que fulgurante. Plus

« Mais comment il s’appelle ? Kanté ! N’Golo, N’Golo, Kanté ! » Le refrain de cette chanson a été largement fredonné durant l’été 2018, à la suite du sacre des Bleus en Russie. Les paroles ne sont pas anodines. Le milieu de terrain de l’équipe de France a marqué la compétition de son empreinte. Et ce alors qu’il ne se destinait pas forcément à embrasser une carrière professionnelle, encore moins internationale.

Aux entraînements de National à trottinette !

Passé par Suresnes chez les jeunes, N’Golo Kanté a posé ses valises à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, à l’âge de 19 ans. Au départ, le joueur au mètre 69 est recruté pour évoluer avec l’équipe réserve. Mais la relégation de l’USBCO en National lui offre du temps de jeu en équipe première. Une saison à 40 matches plus tard, le club rouge et noir, où il se rendait aux entraînements à trottinette, devient trop petit pour lui. Le potentiel presque sans limites de Kanté est plus que perceptible lors de ses prestations au stade de la Libération. Avec un volume de jeu à la limite de l’indécence pour le troisième échelon du football français. Caen débarque le premier pour le faire signer professionnel, au nez et à la barbe de Lille notamment.

N'Golo Kanté, sous les couleurs de Chelsea. Icon Sport
N’Golo Kanté, sous les couleurs de Chelsea. Icon Sport

Le Stade Malherbe ne sera pas suffisamment grand très longtemps, lui non plus. Sans manquer un seul match de la saison, N’Golo Kanté permet au SMC de monter en Ligue 1. Puis, dans l’élite, le milieu de terrain de poche ne manque qu’une seule rencontre lors de l’exercice suivant. Largement suffisant pour attirer les convoitises des cadors anglais. Et ainsi pousser Leicester à débourser près de 10 millions d’euros pour s’attacher ses services en 2015. Un plus tard, les Foxes réalisent une superbe plus-value en vendant le natif de Suresnes pour près de 36 millions d’euros. Entre temps, Kanté a déjà été sacré champion d’Angleterre.

Kanté, champion du monde, Chevalier de la Légion d’Honneur

Il le sera également l’année suivante avec les Blues. Son arrivée en Angleterre coïncidence avec ses premiers pas en équipe de France. N’Golo Kanté est alors respecté de tous, aussi bien pour son rôle capital sur le terrain, que pour sa grande humilité en dehors. En 2018, l’ancien Boulonnais est donc sacré champion du monde avec les Bleus. Une superbe récompense pour un joueur n’ayant jamais mis les pieds dans un centre de formation. Un titre loin d’être synonyme de finalité pour lui.

Car dans la foulée, Kanté remporte la Ligue des champions avec Chelsea, puis la Ligue des Nations avec la France. Au niveau individuel, le joueur né en 1991 est fait Chevalier de la Légion d’Honneur. Avec près de 400 matches professionnels au compteur et une cinquantaine de sélections en équipe de France, N’Golo Kanté fait partie des meilleurs milieux de terrain de sa génération. Et de la planète, tout simplement.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Chelsea FC (CFC)
Personne(s) lié(s) à cet article : N'Golo Kanté
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires