dans

L’AS Monaco, le vrai défi du Paris Saint-Germain ?

Après le sparring-partner Barça, place au gros morceau Monaco

Kevin Volland et Wissam Ben Yedder, le duo de feu qui porte l'attaque de Monaco. Photo Icon Sport
Kevin Volland et Wissam Ben Yedder, le duo de feu qui porte l'attaque de Monaco. Photo Icon Sport

Après sa démonstration face au Barça (4-1), mardi 16 février en Ligue des champions, le PSG peut se voir très haut. Mais ce serait oublier qu'il n'est que troisième de Ligue 1 à l'heure de croiser le fer avec le quatrième, Monaco, ce dimanche 21 février à 21h. Et qu'à l'inverse du Barça, le club du Rocher est un gros morceau qui a les armes pour faire dérailler le club de la capitale. Plus

Un choc, un vrai. Contrairement au Barça, qui semblait trop démuni pour réellement inquiéter le PSG (4-1) en Ligue des champions, mardi 16 février, l’AS Monaco marche sur l’eau. Invaincu depuis deux mois et porté par une attaque de feu, le club entraîné par Niko Kovač (quatrième de Ligue 1) n’a peur de personne. Et surtout pas du PSG, qu’il entend bien terrasser ce dimanche 21 février à 21h.

Monaco
Monaco roule sur ses adversaires depuis deux mois. Icon Sport

Monaco jamais KO

Tout d’abord parce que Monaco a remporté la manche aller face au PSG en Ligue 1. Les joueurs et supporters parisiens s’en souviennent encore : après avoir mené 2-0 à la mi-temps, ils ont subi le retour de flamme dévastateur des Rouge et Blanc, vainqueurs triomphants (3-2). Ce mental, c’est ce qui fait la principale force de cet ASM version Niko Kovač, un entraîneur réputé pour son intransigeance et sa rage de vaincre.

Wissam Ben Yedder et Kevin Volland
Monaco n’abdique jamais. Photo Icon Sport

Monaco a l’habitude de croquer dans les matchs à pleines dents et de ne jamais se faire rattraper. Mais quand ils sont dans un jour sans, les joueurs du Rocher savent trouver des ressources insoupçonnées, comme ils l’ont d’ailleurs fait lors de la dernière journée face à Lorient (2-2), lorsque Wissam Ben Yedder a égalisé au bout du temps additionnel.

L’attaque de Monaco, un cauchemar pour la défense parisienne ?

Toujours invaincus en 2021, les Asémistes restent sur une série de 9 victoires en 11 matchs. Ils le doivent notamment à leur éclatant duo d’attaque, Wissam Ben Yedder – Kevin Volland. Sur leurs neuf derniers matchs en Ligue 1, les Monégasques ont toujours inscrit au moins deux buts. Et avec les détonateurs Aleksandr Golovin, Sofiane Diop et Krepin Diatta sur les côtés, la menace est permanente.

Wissam Ben Yedder et Kevin Volland
Wissam Ben Yedder et Kevin Volland, duo de choc. Photo Icon Sport

Le point noir : la défense

Mais le PSG n’a pas de raison de se faire trop de mouron. Avec sa défense très poreuse, Monaco possède ses propres casse-tête à résoudre. Son gardien, le pourtant international français Benjamin Lecomte, est loin de son meilleur niveau, tandis que le jeune international Espoirs Benoît Badiashile, en défense centrale, reste un diamant à polir.

En dominant les matchs, l’ASM est pourtant l’équipe qui concède le moins de tirs en Ligue 1 (8,7 par rencontre en moyenne). Mais avec 37 buts encaissés au compteur, le club du Rocher fait à peine mieux que Dijon, la lanterne rouge !

« J’ai l’impression qu’à chaque frappe, il y a un but. Je n’ai jamais vu ça. Cela me laisse sans voix. (…) On voit pourquoi on n’est pas encore une équipe du top 3, on prend trop de buts pour viser le podium actuellement. »

Niko Kovač, l’entraîneur de Monaco, après le match nul contre Lorient (2-2) et en conférence de presse avant le PSG

Au PSG d’en profiter, dans un match qui pourrait ressembler à un feu d’artifice !

Équipe(s) liée(s) à cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *