dans

Takumi Minamino, la bonne pioche pour l’AS Monaco ?

Une recrue intéressante pour le club princier !

En quête de temps de jeu, Minamino a quitté Liverpool (Icon Sport)
En quête de temps de jeu, Minamino a quitté Liverpool (Icon Sport)

De retour à l'entraînement depuis le 18 juin et soucieux de se renforcer dans l'optique de nouvelles échéances européennes, Monaco va pouvoir compter sur Takumi Minamino, un renfort de choix en vue du prochain exercice. Décryptage. Plus

En déboursant 15 millions d’euros auprès de Liverpool, le club de la principauté s’est donc offert Takumi Minamino. Si l’on se réfère au temps de jeu de l’international japonais en Premier League, il est évident qu’il ne faisait pas partie des premiers choix de Jürgen Klopp. Positionné généralement sur le front de l’attaque, le natif d’Izumisano s’est même vu évoluer au milieu sur quelques rencontres, pour le modeste bilan de 11 apparitions, 176 minutes de jeu et 3 buts. C’est donc un joueur en manque de temps de jeu qui débarque à la Turbie, mais non sans références.

Un joueur qui répond présent

Si le staff monégasque a jeté son dévolu sur un tel profil, c’est bien parce que les données autour de ce dernier sont bien plus fournies qu’au premier abord. Pour en cerner les contours, il faut se pencher plus en détail sur la dernière saison de Liverpool. Bien que les Reds aient échoué à décrocher la Ligue des Champions et le titre en championnat, ils ont eu le mérite d’espérer jusqu’au bout. Surtout, les hommes de Jürgen Klopp sont loin d’avoir fait saison blanche, puisqu’ils sont tout de même parvenus à ramener deux titres, au cours d’un exercice 2021-2022 très chargé. C’est simple, le club de la Mersey n’aurait pas pu jouer davantage de matchs cette saison. Un tel exploit fut possible grâce aux parcours sans faute de Liverpool dans les deux coupes nationales. C’est dans ces compétitions que Minamino s’est particulièrement distingué.

Grand artisan des parcours de Liverpool dans les coupes, Minamino a soulevé deux trophées en 2022 (Icon Sport)
Grand artisan des parcours de Liverpool dans les coupes, Minamino a soulevé deux trophées en 2022 (Icon Sport)

Des qualités et des faits d’armes

Outre-Manche, au sein d’un calendrier très dense, les premiers tours de coupe sont souvent l’occasion de faire tourner. Ainsi, la recrue de l’ASM a notamment pu évoluer aux côtés d’Origi, Milner, Jones, ou encore Tsimikas. Dans ces équipes remaniées, le Nippon a parfaitement su tirer son épingle du jeu. Pas avare d’efforts, au-dessus de la moyenne sur le plan technique et bon finisseur, il a tout simplement terminé meilleur buteur de Liverpool dans les deux coupes, avec 4 réalisations en League Cup et 3 en FA Cup. Son coup d’éclat le plus notable ? Un fabuleux enchaînement contrôle poitrine demi-volée à la 90+5′ du quart de finale de League Cup contre Leicester. Un but qui amène Liverpool aux tirs au but, alors que l’élimination se profilait. Les reprises, c’est un exercice dans lequel l’ancien pensionnaire du RB Salzbourg excelle. C’est d’ailleurs sur une magnifique volée qu’il avait marqué contre… Liverpool en 2019. De quoi taper dans l’œil de Klopp. Avec Haaland, ils ont fait les beaux jours de la formation autrichienne. En sélection, l’attaquant s’épanouit avec 17 buts en 42 capes. Pas très grand (1,74m), Minamino a néanmoins marqué plusieurs fois de la tête.

Le désir de se relancer

Mais alors, quel est le problème ? Son passage à Liverpool est-il un échec ? Pas nécessairement. Malgré des prestations satisfaisantes, l’ancienne pépite du Cerezo Osaka se sera heurtée à un obstacle, et pas des moindres : la concurrence. Avec Salah, Mané, Jota, Firmino, Origi, voire même Elliott, puis l’addition de Luis Diaz en cours de saison, les places étaient chères et la hiérarchie, peut-être, un peu trop définie. Les arrivées de Núñez et Carvalho compensent les départs de Mané et Origi, et ne pouvaient donc prétendre à arranger la situation du Japonais. La motivation d’un départ est toute justifiée.

Un transfert qui suscite beaucoup d’attentes

Sur le rocher, l’émulation ne sera pas négligeable, mais Minamino pourra compter sur sa polyvalence. Alors que Golovin, Gelson Martins ou encore Diatta ont tous un passif avec les blessures, Diop pourrait quant à lui faire ses valises. Dans ce contexte, une place dans le 11 de Philippe Clement est abordable. Outre les qualités du joueur, qui compte déjà plusieurs matchs en C1, le troisième de Ligue 1 enregistre la venue d’un homme à la mentalité irréprochable, dont les supporters de Liverpool garderont un assez bon souvenir. Un rebond réussi en principauté, c’est d’ailleurs tout ce que souhaite la direction du sextuple champion d’Europe, qui pourrait débloquer 3 millions d’euros supplémentaires en bonus, selon les performances du concerné. Sur le plan économique, l’opération est belle aussi pour Monaco, qui peut de nouveau espérer la conquête d’un marché asiatique, comme ce fut le cas un peu plus de dix ans en arrière, avec le Coréen Park Chu-Young. Sur le plan tactique, enfin, l’ASM s’est souvent montrée redoutable sur les combinaisons, notamment avec l’entente Ben Yedder-Volland. Le samouraï bleu a déjà fait ses preuves dans ce registre et pourrait donc logiquement venir se greffer avec un certain succès.

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco
Personne(s) lié(s) à cet article : Takumi Minamino
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires