dans

Relégué sur le banc avec l’OM, faut-il sauver le soldat Payet ?

Quel avenir pour le Français ?

Dimitri Payet avec l'Olympique de Marseille (Icon Sport)
Dimitri Payet avec l'Olympique de Marseille (Icon Sport)

La situation commence à se tendre entre Igor Tudor et son capitaine, Dimitri Payet, cantonné au banc depuis le début de la saison avec l'Olympique de Marseille. Plus

Payet ne démarre plus

Reims, Brest et Nantes. Ces trois clubs ont désormais un point commun. Celui d’avoir affronté l’Olympique de Marseille sans un Dimitri Payet titulaire. Si le choix d’Igor Tudor semblait d’abord technique contre les Rémois, il s’est finalement répété lors des deux dernières journées, semant le trouble quant à la relation entre les deux hommes.

Il faut dire que Dim Payet était plutôt habitué à jouer, et à peser sur le jeu marseillais. Que ce soit avec Rudi Garcia, André Vilas-Boas ou Jorge Sampaoli. Mais cette fois-ci, la donne est différente. Et le Réunionnais n’a joué que 59 petites minutes en trois rencontres de Ligue 1. Officiellement, une question de physique. Officieusement, le Français se pose des questions quant aux attentes de son entraîneur envers lui.

La chute du « Marseillais à vie » ?

Dans la hiérarchie, Payet n’est plus le numéro un au milieu de terrain. Celui que l’on place en premier sur la feuille de match avant de créer une équipe autour de lui. Une situation à laquelle l’ancien Lillois n’est pas vraiment habitué, et qui pourrait commencer à peser dans la tête. Comme le souligne L’Équipe, le numéro 10 de l’OM n’a pour le moment pas montré sa frustration à son coach. Entre les deux hommes, le ton n’est pas encore monté, contrairement à certains coéquipiers. De même, la réunion demandée avant le début de la saison par Payet avec son président Pablo Longoria ne concernait pas Igor Tudor.

Le meneur de jeu de l’OM voulait en savoir plus sur son contrat de reconversion (signé avec Jacques-Henri Eyraud) au terme du bail qui le lie à son club, soit jusqu’en 2024. Si le Français a eu droit à une revalorisation salariale, la question de la reconversion reste en suspens. Ou pas. Ce qui a le don de faire cogiter Dimitri Payet, qui n’a jamais caché son envie de terminer sa carrière et de poursuivre sa vie à Marseille.

Dimitri Payet a démarré les trois premiers matches sur le banc. Icon Sport
Dimitri Payet a démarré les trois premiers matches sur le banc. Icon Sport

Pour le moment, Payet fait profil bas. Mais le Réunionnais a de plus en plus de mal à cacher son amertume. Il a notamment refusé le brassard à son entrée en jeu à Brest, et fait quelque peu la moue à l’entraînement. Igor Tudor, de son côté, ne semble pas bouger d’un iota. Et les résultats sont là, avec sept points en trois rencontres. Mais la patience du Français risque d’avoir bientôt ses limites. Le Vélodrome, lui, a déjà fait son choix. Alors, qui peut sauver le capitaine Payet ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Dimitri Payet
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires