dans

Real Madrid : Luka Modric, la décennie du génie croate

Dix ans déjà !

Luka Modric est présent au Real Madrid depuis dix ans maintenant (Icon sport)
Luka Modric est présent au Real Madrid depuis dix ans maintenant (Icon sport)

Le 27 août 2022 est une date spéciale pour Luka Modric. Le génie croate fêtait les dix ans de son transfert au Real Madrid. Une décennie faite de quelques bas, mais surtout de hauts accomplissements. Plus

Les dix ans du numéro 10

Le 27 août 2012, l’épilogue d’un long dossier était acté et le prologue d’une très belle histoire débutait. Ce jour-là, Luka Modric signait (enfin) au Real Madrid. Un transfert qui avait déjà été retardé d’un an, et qui traînait en longueur en ce mercato d’été 2012. Il faut dire que Daniel Levy, le président de Tottenham, s’était montré très dur en affaires. Finalement, Florentino Pérez parvint à trouver un terrain d’entente avec son homologue. Luka Modric quittait les Spurs et rejoignait la Casa Blanca pour 35 millions d’euros plus 7 de bonus. Un montant qui peut faire sourire dix ans plus tard, au vu du marché actuel.

Un cadre du Real Madrid

Ses débuts avec la tunique blanche sont bons, mais pas forcément à la hauteur. José Mourinho ne le considère pas comme un joueur majeur, à l’instar d’un Karim Benzema. C’est véritablement avec l’arrivée de Carlo Ancelotti en 2013 que Modric s’installe durablement dans l’entrejeu madrilène. Son duo avec Toni Kroos et l’acclimatation progressive de Casemiro, arrivé en janvier 2013, vont faire le bonheur du Real Madrid.

Que ce soit avec Ancelotti, Zidane et les entraîneurs qui sont passés moins longtemps (Benitez, Solari et Lopetegui), Luka Modric a toujours tiré son épingle du jeu. Preuve de son importance : il récupère le numéro 10 laissé vacant par James Rodriguez en juillet 2017. Un numéro symbolique qu’il n’a jamais lâché depuis.

Le sixième joueur le plus titré du club

En dix ans, le natif de Zadar a bien rempli sa vitrine à trophées, comme bon nombre de joueurs du Real. Cinq Ligue des Champions, trois Liga, quatre Supercoupe d’Europe et d’Espagne, quatre Mondial des Clubs et une Copa del Rey. 21 trophées collectifs qui font de Modric le sixième joueur le plus titré du Real, devant des légendes comme Di Stefano, Raul ou le Français Raphaël Varane.

Sur le plan individuel, l’international croate a aussi un CV qui fait rêver. Il est celui qui a a stoppé l’hégémonie de Ronaldo et Messi en remportant le Ballon d’Or 2018. Une année de rêve pour le maestro, vice-champion du Monde, vainqueur du prix The Best et joueur UEFA de l’année.

En mai 2022, Luka Modric a reçu le prix Marca Leyenda du célèbre journal espagnol. Une distinction en plus. (Icon Sport)
En mai 2022, Luka Modric a reçu le prix Marca Leyenda du célèbre journal espagnol. Une distinction en plus. (Icon Sport)

Un coup de patte unique

21 titres, 439 matchs, 32 buts et 74 passes avec le Real. Mais plus que les chiffres, c’est l’impact et l’élégance de l’ancien du Dinamo Zagreb qui marquent les esprits. Une qualité de passe et de récupération au-dessus de la moyenne, une capacité à dribbler et à accélérer sous-estimée. Ce que l’on retiendra le plus, ce sont certainement ses extérieurs du pied. Des passes – parfois des frappes – chirurgicales qui font presque oublier (si ce n’est déjà fait) celles de Ricardo Quaresma, autre spécialiste.

Dix années sont passées depuis la présentation du meneur de jeu croate au Bernabeu. Nombre de ses coéquipiers sont partis, dont son fidèle compagnon de jeu Casemiro récemment. Li est toujours présent, du haut de ses 37 printemps (il les aura le 9 septembre). Sa présence pour cette saison est assurée puisqu’il a rempilé pour une année en juin dernier. Et après ? Modric quittera-t-il le club, ou bien soufflera-t-il une onzième bougie dans son cocon madrilène ?

Connu pour ses extérieurs, Luka Modric est à l'aise avec toute la surface du pied (Icon Sport)
Connu pour ses extérieurs, Luka Modric est à l’aise avec toute la surface du pied (Icon Sport)

Cela dépendra du club, comme cela l’a été pour Marcelo. Cela peut aussi dépendre de lui si, comme Toni Kroos, il décide d’arrêter, car il ne sentira plus à la hauteur. Pour l’instant, le public madrilène et les amateurs de football en général peuvent encore profiter du jeu d’un joueur rare. Sans doute le meilleur joueur croate de l’histoire, et l’un des plus illustres à être passé au Real Madrid.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Real Madrid (Real)
Personne(s) lié(s) à cet article : Luka Modrić
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires