dans

PSG : vers un changement de système, faute de recrue en défense centrale ?

Skriniar n’est pas venu.

Christophe Galtier et Luis Campos doivent composer sans Skriniar. (Icon Sport)
Christophe Galtier et Luis Campos doivent composer sans Skriniar. (Icon Sport)

Fin de mercato amère pour le PSG. Érigé au rang de priorité, Milan Skriniar a été bloqué par l'Inter Milan. Ce transfert avorté implique une réflexion. Plus

Il ne manquait que Skriniar

Initié par la prolongation de Kylian Mbappé et le recrutement définitif de Nuno Mendes, le marché estival du PSG avait très bien débuté. Sans trop tarder, il a été complété par les venues de Vitinha, Hugo Ekitike, Nordi Mukiele, et Renato Sanches. Sur les derniers jours, Fabian Ruiz et Carlos Soler ont aussi signé. En ajoutant les départs de nombreux indésirables, le bilan est presque parfait pour le club de la capitale. Presque, parce qu’il y a tout de même un échec, et pas des moindres.

L’incapacité à recruter Milan Skriniar vient quelque peu ternir le mercato. Ciblé très tôt, le défenseur devait être la recrue phare derrière. Une place de titulaire lui était même réservée. Pendant très longtemps, Paris s’est montré confiant dans sa quête d’enrôler le Slovaque. Sur les dernières heures, Nasser Al-Khelaïfi lui-même s’est emparé du dossier, avec une offre à près de 70 millions d’euros. Cependant, jusqu’au bout, l’Inter aura maintenu sa position avec un non ferme. Ce refus du club italien n’est pas facile à encaisser pour le champion de France. Il vient rappeler que le PSG n’est pas tout-puissant, malgré des moyens importants et une aura qui n’est plus à démontrer. Outre de légères répercussions sur l’image du club, c’est surtout sur le terrain que ce revers pourrait laisser des traces.

Une tactique chamboulée ?

Sans Skriniar, Christophe Galtier pourrait être amené à revoir ses plans. En effet, le tacticien comptait sur l’addition d’un défenseur axial supplémentaire pour pérenniser son dispositif à trois centraux. D’après les informations du Parisien, il réfléchirait actuellement avec Luis Campos pour un changement de système. En l’état, l’ancien coach de l’OGC Nice n’a que Marquinhos, Sergio Ramos et Presnel Kimpembe en valeurs sûres au poste. Il s’annonce impossible de faire toute la saison avec ces trois seuls spécialistes.

Titulaire indiscutable dans la défense à trois centraux de Galtier, Presnel Kimpembe était blessé pour le déplacement à Toulouse. (Icon Sport)
Titulaire indiscutable dans la défense à trois centraux de Galtier, Presnel Kimpembe était blessé pour le déplacement à Toulouse. (Icon Sport)

Nordi Mukiele et Danilo Pereira sont en mesure de dépanner, mais là encore, la question de la viabilité se pose. Enfin, El Chadaille Bitshiabu, qui a pris place sur le banc à Toulouse, est sans doute encore un peu trop tendre du haut de ses 17 ans. D’abord soulagé, le PSG pourrait-il finalement regretter les départs de Thilo Kehrer et Abdou Diallo ? Cette difficulté sur le plan numérique pourrait conduire Galtier à repasser à quatre derrière, au moins sur certaines oppositions.

Un mois de janvier salvateur à Paris ?

À défaut d’avoir pu compléter son mercato cet été, le PSG reviendra probablement à la charge en janvier, lors du mercato hivernal. La situation de Skriniar sera à suivre de près. Avec une fin de contrat en 2023, l’Inter va tout faire pour prolonger le joueur. Si les Nerazzurri échouent, le défenseur sera en mesure de s’engager librement où il le souhaite, six mois plus tard. Même en cas de prolongation, tout ne serait pas forcément perdu pour les Parisiens, mais l’affaire serait certainement plus onéreuse.

Dès cet été, les pensionnaires du Parc des Princes ont songé à se rabattre sur d’autres noms. Cela reste une possibilité importante dans 4 mois. Si ce ne sera pas Wesley Fofana, qui s’est engagé avec Chelsea, les pistes Mohamed Simakan et Axel Disasi resteront peut-être d’actualité. En attendant, il va falloir être patient pour Galtier, et espérer être épargné par les pépins physiques.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires