dans

PSG : Leo Messi est-il réellement une erreur de casting ?

L’Argentin n’est pas épargné par les critiques depuis plusieurs semaines.

Leo Messi, très critiqué depuis son arrivée au Paris Saint-Germain l'été dernier. Icon Sport
Leo Messi, très critiqué depuis son arrivée au Paris Saint-Germain l'été dernier. Icon Sport

Arrivé cet été en provenance du FC Barcelone, Leo Messi ne vit pas la meilleure saison de sa carrière. Sifflé par le Parc des Princes, certains estiment que l'Argentin est une erreur de casting parisien. Pourtant, si elle ne brille plus autant par ses buts, la Pulga reste le meilleur passeur de Ligue 1. Plus

Messi, plus aussi décisif ?

La déception est certainement proportionnelle à l’engouement généré par la signature de Leo Messi au Paris Saint-Germain en août dernier. Mis à la porte par le FC Barcelone, incapable d’assumer son salaire de sextuple (puis septuple) Ballon d’Or, l’Argentin a finalement atterri en Ligue 1 et au Parc des Princes. Pas encore dans le rythme de ses coéquipiers après un été mouvementé et émotionnellement fort pour lui, l’ancien barcelonais a dû attendre le 29 août pour faire ses grands débuts avec le PSG, à Reims (0-2).

Depuis, Lionel Messi n’a inscrit que deux petits buts en Ligue 1. Il aura fallu attendre la 14ème journée pour voir l’Argentin transperçait les filets français. C’était contre Nantes au Parc des Princes, où il offrait en plus une passe décisive. Une semaine plus tard, face à l’AS Saint-Étienne, la Pulga réalisait un triplé… de passes décisives. Et si son compteur a mis du temps à être lancé, c’est aussi parce qu’il a beaucoup de réussite lors de ses premières rencontres, se heurtant à plusieurs reprises à la barre transversale ou aux poteaux de ses adversaires.

Avant cela, Messi avait réussi à trouver la faille en Ligue des champions. Trois fois. Face à Manchester City lors du match aller, inscrivant ce qui a été élu plus beau but de la phase de groupes. Puis, il avait marqué un doublé contre Leizpig au Parc des Princes. Au total, la Pulga a inscrit sept buts et donné dix passes décisives cette saison. Loin des standards du Messi de Barcelone, ce ne sont pas des statistiques infamantes.

Un rôle au PSG à déterminer

Neymar, qui a joué six matches de moins que son coéquipier sud-américain, compte lui cinq buts et cinq passes décisives. Kylian Mbappé, lui, s’envole avec ses 26 buts et 17 passes décisives en 36 matches. Des statistiques « messianiques ». Il faut dire que Leo Messi n’a tout simplement plus les jambes de ses 20 ans. Il eut fallu regarder ses performances sous le maillot du FC Barcelone pour s’apercevoir que la Pulga n’était plus capable de faire les mêmes différences qu’avant. Létal dans les derniers mètres pendant des années, son physique ne lui permet plus de conserver la même lucidité qu’à ses débuts. C’est aussi pour cela qu’il est plus contré, lu plus facilement par ses adversaires.

Sur un crochet, une feinte, un coup de rein, Lionel Messi est toujours capable de faire mal aux défenses, mais c’est davantage par la passe qu’il se distingue. S’il continuait d’enchaîner les buts avec le Barça, c’est parce qu’il était absolument seul à pouvoir marquer. A fortiori après le départ de Luis Suárez. Désormais dans un rôle hybride, son positionnement et son utilité au PSG n’est pas toujours simple à lire.

Lionel Messi semble éprouver des difficultés à trouver sa place au sein du PSG. Icon Sport
Lionel Messi semble éprouver des difficultés à trouver sa place au sein du PSG. Icon Sport

Alors que Kylian Mbappé prend toute la lumière – à raison – il a fallu à Messi s’adapter au jeu parisien et de son numéro 7. Pas l’inverse. Depuis ses débuts ou presque, le Barça et l’Argentine jouent pour lui. Cette saison, son rôle a changé. Et face au plus que probable départ de Kyky en fin de saison, il y a de fortes chances que l’Argentin soit de nouveau au centre du jeu du PSG.

Les sifflets, un sacrilège qui ne passe pas

« Messi est une fraude« , ce sont les mots utilisés par Jérôme Rothen, consultant RMC Sport, au lendemain de l’élimination du Paris Saint-Germain face au Real Madrid. L’ancien joueur du club de la capitale est exaspéré de voir Leo Messi marcher sur le terrain. Mais encore une fois, c’est un comportement tout sauf nouveau chez la Pulga. Coutumier de ce genre de déconnexion lors des rencontres. Messi n’a jamais été le plus gueulard, ni celui qui court le plus. La seule chose qui le différencie de celui du Barça, ce sont les buts marqués. Et s’il avait marqué le but de la qualification face au Real, alors personne ne parlerait de ses quelques errements.

Neymar et Leo Messi, lors de la rencontre de Ligue des champions entre le Real Madrid et le PSG. Icon Sport
Neymar et Leo Messi, lors de la rencontre de Ligue des champions entre le Real Madrid et le PSG. Icon Sport

Ce dimanche au Parc lors de PSG-Bordeaux, quelque chose d’historique s’est produit. Leo Messi a été conspué par son propre public. Souvent chahuté en Argentine, jamais une prise à partie à l’encontre de la Pulga n’avait été aussi significative. Un sacrilège pour beaucoup, à commencer par ses deux grands amis dans le football : Luis Suárez et Cesc Fàbregas. Johan Micoud, qui commentait la rencontre pour Prime Vidéo, n’a pas non plus compris la réaction du public parisien, las de revers humiliants en Ligue des champions. Un sentiment partagé par le coéquipier des deux stars sud-américaines, Kylian Mbappé.

Messi, adulé au Camp Nou, applaudi sur la pelouse du Betis Séville après un triplé stratosphérique en 2019, se retrouve siffler par le Parc des Princes quelques années plus tard. Et simplement quelques mois après son arrivée au Bourget sous l’ovation du public parisien. De quoi le faire réfléchir quant à son avenir dans la capitale française ? Possiblement. Mais personne aujourd’hui ne peut se payer Lionel Messi. Et nul doute que l’Argentin aura à cœur de montrer qu’il n’est certainement pas une erreur de casting.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Lionel Messi
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires