dans

Quand l’autre club de Paris veut rêver grand

Bientôt deux clubs parisiens en Ligue 1 ?

Bientôt un deuxième club parisien en Ligue 1 ? (Icon Sport)
Bientôt un deuxième club parisien en Ligue 1 ? (Icon Sport)

Revoir le Paris FC en Ligue 1, c'est le rêve des supporters et l'objectif des dirigeants. Alors qu'il n'y aura que deux clubs qui pourront se réjouir de monter dans l'élite à l'issue de la saison prochaine, le combat sera rude pour le club parisien, qui était, une fois de plus, à deux doigts d'obtenir sa première montée depuis 1979. Plus

Il n’y a pas que Paris, à Paris

Dans le monde et en football, lorsqu’on évoque la ville de Paris, on pense en premier lieu au Paris Saint-Germain. Cela sonne comme une évidence pour beaucoup. Mais pour d’autres, un jumeau se cache derrière la lumière du club le plus titré de France. Celui-ci revêt une importance plus marquée. Le Paris FC, fondé en 1969, aspire lui aussi à devenir un club fort du paysage footballistique français. En Ligue 2 depuis 2015 – malgré un passage en National 1 en 2016-2017, le club parisien est passé plusieurs fois proches de l’exploit : monter en Ligue 1 et devenir le deuxième club de la capitale à jouer dans l’élite en même temps que le PSG.

Par trois fois, le club de Pierre Ferracci (président du club depuis 2012, ndlr) est passé tout proche de jouer les barrages d’accession en Ligue 1. Par trois fois, le Paris FC n’a pas réussi à passer les pré-barrages. En 2018-2019, le club parisien termine la saison à la 4e place. Toutefois, il se fait éliminer par le RC Lens aux tirs au but, dans un Stade Charléty débordant. En 2020-2021, après une 5e place dûment acquise, Paris se fait de nouveau sortir en pré-barrages, contre Grenoble cette fois-ci. Et cette saison, le club de la capitale a de nouveau terminé au pied du podium. Le privilège de recevoir Sochaux en pré-barrages aura été de courte durée. En effet, le Paris FC s’est incliné chez lui, encore.

Le PFC a de nouveau échoué en pré-barrages pour la montée en Ligue 1 (Icon Sport)
Le PFC a de nouveau échoué en pré-barrages pour la montée en Ligue 1 (Icon Sport)

Pour Pierre Ferracci, il n’y a pas urgence, « la Ligue 1 arrivera quand elle arrivera« . Si ces propos ont été tenus avant le match face à Sochaux, nul doute qu’ils seront encore effectifs pour la saison prochaine. Car pour monter en Ligue 1, il va falloir batailler dur. Avec le nouveau format de l’élite à 18 clubs, seulement 2 équipes accèderont à la première division (les deux premiers de Ligue 2). Pas de barrages cette fois-ci. Et avec l’arrivée et l’ambition de Bordeaux et Saint-Etienne, le PFC va devoir recruter intelligemment s’il veut monter au terme de la saison 2022/2023.

Les pistes pour le mercato du Paris FC

Si nous n’avons pas de noms à révéler, nous pouvons vous dévoiler la politique de recrutement du Paris FC pour cet été. Selon nos informations, le PFC cherchera à recruter différemment des autres saisons. La montée à deux oblige, la direction va tenter de recruter des joueurs d’expériences, dotés d’une certaine maturité. À la différence des dernières saisons, la direction ne cherchera pas à recruter dans des divisions inférieures, sauf coup exceptionnel.

Toujours selon nos informations, les dirigeants du PFC aimeraient recruter : un défenseur central gaucher, un latéral droit, un milieu capable de faire le lien entre la défense et l’attaque et fort du pied gauche, un milieu impactant, physique et agressif, au moins un attaquant d’aile vivace, capable de gagner ses duels. Enfin, la direction cherchera également à recruter un attaquant de pointe « pivot », qui servira de point de fixation pour ses coéquipiers.

L’ambition de la direction est claire : moins de paris, plus d’assurance. La maturité et l’expérience demandées à travers ces postes permettront peut-être au PFC de parvenir, enfin, à monter en Ligue 1. Après une saison mouvementée, le club de la capitale espère poursuivre sur sa lancée. À Paris, il n’y a pas que le PSG qui rêve grand…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris FC
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires