dans

OM : une première en Ligue 1 sous très haute tension

Le Vélodrome va-t-il vibrer ?

Un OM en plein doute avant de recevoir Reims ce dimanche (Icon Sport)
Un OM en plein doute avant de recevoir Reims ce dimanche (Icon Sport)

À quitte ou double. Au sortir d'une préparation aussi mouvementée que décevante, l'Olympique de Marseille va disputer son premier match de la saison en Ligue 1 ce dimanche, face à Reims au Vélodrome. L'occasion de repartir du bon pied ? Plus

Séduisant deuxième de Ligue 1 la saison dernière, qualifié pour la prochaine édition de la Ligue des champions, l’Olympique de Marseille aurait pu entamer l’exercice à venir avec le plein de confiance. Il n’en sera rien. Cet été, on a pu apercevoir un OM en plein doute qui a changé d’entraîneur, un peu à la surprise générale, et qui a mal négocié ses matches de préparation. La vérité de la compétition sera le seul juge de paix dès ce dimanche.

Du rififi sur le banc et des amicaux manqués

Au tout début du mois de juillet, l’Olympique de Marseille a rendu officiel le départ de son entraîneur, Jorge Sampaoli. Un vrai coup dur pour l’OM, qui ne s’attendait sûrement pas à devoir trouver un nouveau coach à la hâte. Le technicien argentin, agacé par la faible intensité du mercato de l’OM, a préféré claquer la porte. Dans la foulée, Pablo Longoria lui a désigné Igor Tudor comme successeur. Hélas, le moins que l’on puisse écrire, c’est que la mayonnaise n’a pas pris de suite.

Igor Tudor, le nouvel entraîneur de l'OM (Icon Sport)
Igor Tudor, le nouvel entraîneur de l’OM (Icon Sport)

S’il ne s’agit que de matches de préparation, Marseille a enregistré de sérieux revers, contre deux écuries de D2 anglaise, comme contre l’AC Milan au Vélodrome. Seul rayon de soleil, le succès sur le modeste voisin amateur de Marignane/Gignac. Au-delà de résultats certes anecdotiques, c’est la manière qui fait tache. La communication entre le technicien croate et le groupe laisse à désirer. Certains éléments comme Gerson ou Jordan Amavi ont même tenté d’élever la voix, en vain. Bamba Dieng, auteur d’un triplé d’entrée, a ciré le banc dans la foulée. Vous l’aurez compris, c’est un OM dans le flou qui va se présenter dans son jardin ce week-end.

Un OM dans quel état d’esprit face à Reims ?

Ce dimanche 7 août 2022, l’Olympique de Marseille va donc démarrer une nouvelle saison de Ligue 1. Un mois jour pour jour avant la première journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Autant dire que tout va s’enchaîner très vite. Et que l’OM serait bien inspiré de prendre un nouveau départ s’il ne veut pas le regretter ensuite. En fin d’année dernière, lorsque le Stade de Reims était venu au Vélodrome, Dimitri Payet avait sauvé l’OM d’une défaite en égalisant à la 98ᵉ minute sur penalty (1-1). Le bourreau des Marseillais ce soir-là, un certain Hugo Ekitike, ne fait plus partie des rangs champenois.

Qu’à cela ne tienne, Reims possède d’autres arguments à prendre eux aussi avec le plus grand sérieux. Même si, qu’on se le dise, le plus gros adversaire de l’OM sur ce début de saison, reste… l’OM. Si les tensions s’apaisent entre le groupe et le coach Igor Tudor. Que les recrues s’intègrent rapidement. Alors tout devrait rentrer dans l’ordre. Premier élément de réponse ce dimanche dans la ferveur du Vélodrome. Les supporters marseillais, impatients d’y être, en auront-ils pour leur argent ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires