dans

OM : la saison entière va se jouer sur une seule semaine

Une semaine qui change tout ?

Les joueurs de l'OM (iconsport)
Les joueurs de l'OM (iconsport)

En plein sprint final, l'Olympique de Marseille sait que chaque match est une finale. Mais les trois prochaines rencontres pourraient bien décider de la totalité de la saison de l'OM. Rien que ça. Plus

Feyenoord deux fois, Lyon. La semaine qui se profile pour l’Olympique de Marseille a de quoi effrayer. Au bout de ces trois matches, l’OM pourrait atteindre la finale de la Ligue Europa Conférence et quasiment valider sa place pour la prochaine Ligue des champions. À l’inverse, les hommes de Jorge Sampaoli pourraient aussi tout perdre. Vous avez dit excitant ?

La Ligue Europa Conférence, l’un des défis de l’OM

Certes, il ne s’agit clairement pas de la compétition la plus prestigieuse qui soit. Néanmoins, l’Olympique de Marseille a l’occasion de soulever un trophée cette saison, européen de surcroît, ce qui n’est plus arrivé à un club français depuis 2005. Cette année-là, l’OM justement, et Lens, avaient remporté la Coupe Intertoto, qui n’est plus disputée depuis 2008. C’est dire si cette compétition fait naturellement partie des objectifs de l’actuel deuxième de Ligue 1.

Jorge Sampaoli ne ménage pas ses efforts sur le banc de l'Olympique de Marseille/Icon Sport
Jorge Sampaoli ne ménage pas ses efforts sur le banc de l’Olympique de Marseille/Icon Sport

Pour rappel, les Marseillais avaient débuté la saison en Ligue Europa, avant d’être reversés dans cette C4 nouvellement créée. Après avoir éliminé Qarabag, Bâle et le PAOK Salonique, l’OM s’apprête à croiser la route du Feyenoord Rotterdam. Les Néerlandais, troisièmes de leur Championnat national derrière l’Ajax Amsterdam et le PSV Eindhoven, ne seront pas à prendre à la légère. En effet, le club quinze fois Champion des Pays-Bas, vainqueur de la Ligue des Champions en 1970, de la Ligue Europa en 1974 et 2002, a marqué 8 buts en huitième de finale et 6 au tour suivant. C’est dire s’il faudra se montrer solide côté olympien pour espérer atteindre la finale. Tout en négociant au mieux un gros match de Ligue 1 entre l’aller et le retour.

Lyon, un match charnière en vue de la Ligue des champions

Car en parallèle, l’Olympique de Marseille a un second front à gérer. En Ligue 1, si le titre est officiellement dans la poche du rival, le Paris Saint-Germain, depuis le week-end dernier, la deuxième place directement qualificative pour la prochaine Ligue des champions reste plus que jamais accessible. À quatre journées de la fin, l’OM compte six points d’avance sur ses deux premiers poursuivants, Rennes et Monaco. Une avance très confortable. Sauf que pour finir, les coéquipiers de Dimitri Payet vont affronter Lyon, le Stade Rennais et Strasbourg, trois candidats à l’Europe, ainsi que Lorient, toujours pas maintenu. Autant dire que cette place de dauphin est encore loin d’être acquise.

Ce dimanche 1er mai 2022, l’OM va donc disputer un Olympico toujours attendu, dans son antre du Vélodrome, face à Lyon. À l’aller, des incidents avaient émaillé la rencontre, finalement rejouée à huis clos et remportée par l’OL au finish (2-1). En outre, les Gones joueront sûrement leur ultime carte dans la course à l’Europe et feront tout pour gagner une seconde fois. Vous l’aurez compris, cette semaine est LA semaine de tous les dangers pour Marseille. Au bout, il y a une finale de Ligue Europa Conférence et une place en Ligue des champions. À condition de faire le job sur ces trois matches plus que déterminants pour l’issue de cette saison.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires