dans

Luis Suárez n’a toujours pas pardonné au FC Barcelone

Moins qu’un club ?

Luis Suárez contre Valladolid.
Luis Suárez contre Valladolid. Photo Ruben Albarrán/Pressinphoto/Icon Sport

Plusieurs mois après son départ du FC Barcelone, Luis Suárez ne semble toujours pas avoir digéré les circonstances de ses adieux forcés. Retour sur ce divorce crève-coeur. Plus

Entre 2014 et 2020, Luis Suárez a été le meilleur compagnon d’attaque de Lionel Messi au Barça. Auteur de 198 buts en 283 rencontres, l’avant-centre uruguayen était l’une des icônes du Barça de ces dernières années. Mais l’été dernier, il est forcé de quitter les Blaugrana pour rejoindre l’Atlético de Madrid, l‘un des rivaux du club catalan. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le joueur garde un mauvais souvenir de son départ.

Luis Suárez a la dent dure contre le Barça

Pour ceux qui l’auraient oublié, Luis Suárez n’a pas quitté le club de son plein gré : il a été poussé dehors par la direction des Blaugrana. Et autant dire qu’il semble toujours nourrir une certaine rancoeur à l’égard du club.

Il s’est exprimé à ce sujet dans une interview à la radio Onda Cero. L’occasion pour lui de dire ce qu’il pensait de la décision de l’entraîneur Ronald Koeman et de la direction du Barça de ne pas le conserver.

Quand le Barça m’a dit qu’il ne comptait plus sur moi, ça été dur, je ne m’y attendais pas. Koeman m’a appelé et m’a dit qu’il ne comptait plus sur moi. J’ai été méprisé au vu de la manière employée. Ma femme et mes enfants m’ont vu aller à l’entraînement en étant triste.

Luis Suárez, à la radio Onda Cero

Pourquoi le Barça a voulu se séparer de Suárez

Que s’est-il passé pour que la relation d’amour entre l’Uruguayen et le Barça s’interrompe aussi brutalement ? Comme le souligne Suárez, Ronald Koeman est la principale raison de son départ du club. Lui aussi arrivé l’été dernier pour ranimer un Barça sur le déclin, l’entraîneur néerlandais a rapidement établi une liste de joueurs « indésirables ». Des joueurs qui n’entraient pas dans ses plans pour mener à bien sa révolution. Luis Suárez en faisait partie.

Il faut dire que l’Uruguayen marquait le pas au niveau de ses performances et de son rendement : de son ahurissante saison 2015/2016 à 40 buts et 18 passes en 35 matchs de Liga, « El Pistolero » est passé à 16 buts et 8 passes décisives en 28 matchs de championnat en 2019/2020. A 33 ans, la direction du Barça a jugé que les plus beaux jours de Suárez étaient derrière lui.

Luis Suárez et Lionel Messi au Barça.
Luis Suárez et Lionel Messi étaient proches au Barça. Photo Actionplus / Icon Sport.

Selon la chaîne TV3, c’est même Luis Suárez en personne qui aurait indirectement causé son départ du Barça. Et cette fois, c’est l’aspect financier qui serait entré en compte. En effet, lors des dernières semaines de la précédente saison, l’ancien joueur de l’Ajax a voulu renégocier son contrat, avec un salaire revu à la hausse et une prolongation de trois ans. Ce qui l’aurait fait jouer au Barça jusqu’à ses 37 ans… Le Barça, dont les problèmes financiers ne datent pas d’hier, a estimé que le jeu n’en valait pas la chandelle.

Le soutien des autres joueurs du Barça

Luis Suárez souligne qu’il n’a pas été le seul joueur du vestiaire à être surpris par le choix du club. Au-delà de Lionel Messi, avec qui il était très proche, « d’autres Barcelonais n’ont pas compris cette décision », souligne l’attaquant.

Par ailleurs, le départ de Suárez a été marqué par une polémique en Italie. La justice transalpine avait estimé qu’il avait triché dans un examen afin d’obtenir la nationalité italienne, une condition requise pour valider son transfert à la Juventus. Une affaire qui a provoqué une véritable polémique dans le pays, alors que son transfert a finalement capoté.

Luis Suárez à l'Atlético.
Luis Suárez revit à l’Atlético de Madrid. Photo Ruben Albarr‡n/Pressinphoto/Icon Sport.

Mais ces déboires n’ont pas entamé la confiance de l’Uruguayen sur le terrain. Au contraire : il semble renaître à l’Atlético de Madrid, où son entente avec le joyau portugais João Félix explique en partie sa forme resplendissante. Il a ainsi marqué 14 buts en 16 journées de championnat depuis le début de la saison, contribuant à faire de son club l’écrasant leader de la Liga… avec dix points d’avance sur le Barça ! Un joli pied de nez à un club qui a perdu beaucoup plus que son ancien joueur dans l’affaire.

Personne(s) lié(s) à cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Neymar célèbre un but.

Neymar, un anniversaire fêté dans le calme avant l’OM

SUSA / Icon Sport

Cristiano Ronaldo : il fait une promesse à ses fans